assiégeant

assiégeant, e

adj. et n.
Qui assiège : Les assiégeants empêchent toute sortie.

assiégeant

ASSIÉGEANT, ANTE. adj. Qui assiège. L'armée assiégeante. Les troupes assiégeantes.

Il s'emploie plus souvent comme nom, surtout au pluriel. Les assiégeants ont beaucoup avancé les travaux cette nuit. Un des assiégeants. On dit aussi avec un sens collectif L'assiégeant et l'assiégé, pour Les assiégeants et les assiégés.

assiégeant


ASSIÉGEANT, ANTE, ASSIÉGÉ, ÉE, adj. [A-cié-jan, jan-te, , gé-e: 2e é fer. 3e lon. aux deux prem. et au 4e.] Qui assiège; qui est assiégé. "Les troupes assiégeantes devinrent assiégées. — L'un et l'autre s'emploie plus ordinairement comme substantifs; les assiégeans se décourageaient à mesure que les assiégés reprenaient courage. On les dit toujours au pluriel: un des assiégeans, un des assiégés, et non pas un assiégeant, un assiégé. — L'Ab. Du Bos, assez amateur du Néologisme, dit d'une figure de Jules II. "On reconoît dans son portrait l'assiégeant obstiné de la Mirandole.

Traductions

assiégeant

assediante