assigner

(Mot repris de assignèrent)

assigner

v.t. [ lat. assignare ]
1. Attribuer qqch à qqn, à qqch : On leur a assigné la mission de former les élèves de sixième à l'Internet fixer affecter, donner
2. Dans la langue juridique, appeler qqn à se présenter devant un juge, un tribunal.
Assigner qqn à résidence,
dans la langue juridique, l'obliger à résider en un lieu déterminé.

assigner


Participe passé: assigné
Gérondif: assignant

Indicatif présent
j'assigne
tu assignes
il/elle assigne
nous assignons
vous assignez
ils/elles assignent
Passé simple
j'assignai
tu assignas
il/elle assigna
nous assignâmes
vous assignâtes
ils/elles assignèrent
Imparfait
j'assignais
tu assignais
il/elle assignait
nous assignions
vous assigniez
ils/elles assignaient
Futur
j'assignerai
tu assigneras
il/elle assignera
nous assignerons
vous assignerez
ils/elles assigneront
Conditionnel présent
j'assignerais
tu assignerais
il/elle assignerait
nous assignerions
vous assigneriez
ils/elles assigneraient
Subjonctif imparfait
j'assignasse
tu assignasses
il/elle assignât
nous assignassions
vous assignassiez
ils/elles assignassent
Subjonctif présent
j'assigne
tu assignes
il/elle assigne
nous assignions
vous assigniez
ils/elles assignent
Impératif
assigne (tu)
assignons (nous)
assignez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais assigné
tu avais assigné
il/elle avait assigné
nous avions assigné
vous aviez assigné
ils/elles avaient assigné
Futur antérieur
j'aurai assigné
tu auras assigné
il/elle aura assigné
nous aurons assigné
vous aurez assigné
ils/elles auront assigné
Passé composé
j'ai assigné
tu as assigné
il/elle a assigné
nous avons assigné
vous avez assigné
ils/elles ont assigné
Conditionnel passé
j'aurais assigné
tu aurais assigné
il/elle aurait assigné
nous aurions assigné
vous auriez assigné
ils/elles auraient assigné
Passé antérieur
j'eus assigné
tu eus assigné
il/elle eut assigné
nous eûmes assigné
vous eûtes assigné
ils/elles eurent assigné
Subjonctif passé
j'aie assigné
tu aies assigné
il/elle ait assigné
nous ayons assigné
vous ayez assigné
ils/elles aient assigné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse assigné
tu eusses assigné
il/elle eût assigné
nous eussions assigné
vous eussiez assigné
ils/elles eussent assigné

ASSIGNER

(a-si-gné) v. a.
Affecter un fonds au payement d'une rente, d'une dette, etc.
Les dettes que vous avez assignées sur le mariage de ma fille [MOL., Pourc. II, 7]
Dessus sept ou quatorze il assigne ses dettes [RÉGNIER, Sat. XI]
Citer par un exploit à comparaître devant le juge. Il faut l'assigner à huitaine.
Vous satisfaire, moi ! mais je ne vous dois rien ; Faites-nous assigner, nous vous répondrons bien [RÉGNARD, Ménech. IV, 5]
Fig.
J'assigne l'envieux cent ans après la vie [RÉGNIER, Sat. X]
Dans ces autres lieux, Où l'on t'assignera, tu seras odieux [ID., Épît. I]
Fixer, déterminer. Assigner à quelqu'un un lieu de séjour. Il assigna à chacun son emploi. Un temps fut assigné pour l'exécution des travaux. Assigner une époque ou un terme. Il m'assigne un rendez-vous pour demain. On ne peut pas toujours assigner la véritable cause des événements.

PROVERBE

    Ce payement est assigné sur les brouillards de la Seine ; il n'est garanti par rien.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    La dame l'a à son gant asené, E il i vint de bonne volenté [, Raoul de C. 147]
  • XIIIe s.
    À la parfin li archevesques fu semons, et li jours fu assignés ciertains [, Chr. de Rains, 239]
    Et fut li jours assignés à faire la monstrance [, ib. 240]
    Et deivent à celui jor, que le seignor lor aura assené, venir devant le seignor [, Ass. de Jér. 120]
    Si comme s'il defaloit à aler as jors assignés por le [la] besogne son segneur [BEAUMANOIR, 83]
    Et assigna rentes suffisantes aus moines qui estoient illec [JOINV., 298]
  • XIVe s.
    Après il assigne la cause pour quoy tex chevaliers ne ont pas la vraye vertu de fortitude [ORESME, Eth. 85]
    En commun parler nous assignon sapience à ceulz qui.... [ID., ib. 117]
    Ce n'est pas legiere chose de rendre et assigner de ce raison ou regle certaine [ID., ib. 130]
    Je vous pri, beaux doulz sire, qu'ensemble nous comptons ; Et s'à souldre vous ai, nous le vous renderons, Ou soubz nostre signet le vous assignerons [, Guesclin. 10854]
  • XVe s.
    Donc fut pris et assigné un certain jour à estre à Gand [FROISS., I, I, 96]
  • XVIe s.
    Dieu en a ordonné aucuns à salut, et assigné les autres à damnation eternelle [CALV., Instit. 738]
    Moyse assigne ceste cause de leur redemption, que Dieu a aimé leurs peres [ID., ib. 739]
    Pour le bastiment de l'abbaye, Gargantua assigna, sus la recepte de la Dive, 1669000 escutz au soleil [RAB., Gar. I, 53]
    Assigner l'heure et le lieu de la battaille [MONT., I, 24]
    Ayant contremandé ses amis qu'il avoit assignez au conseil [ID., I, 129]
    Est il quelque trophée assigné pour les vainqueurs qui ne soit mieulx deu à ces vaincus ? [ID., I, 244]
    Il assigna trois ports à leur passage [ID., I, 298]
    Les amoureux se remercient, s'assignent et disent enfin toutes choses des yeulx [ID., II, 158]
    .... Mais il n'est que promesse, Quand on la sait saigement assigner En beau papier [MAROT, VI, 259]
    Par où il devoit assigner son coup [FR. DE BONNIVARD, Bibl. des Chartes, 2e série, t. II, p. 397]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, assiner ; wallon, asèner, faire signe ; provenç. assignar ; espagn. asignar ; ital. assegnare ; de adsignare, de ad, et signare, faire signe (voy. SIGNER). On voit que assigner et assener se confondent. Le g ne se prononçait pas au XVIIe siècle : assiner, d'après CHIFFLET, Gramm. p. 227.
    L'auberge enfin de l'hyménée Lui fut pour maison assinée [LA FONT., Fabl. VI, 20]

assigner

ASSIGNER. v. tr. Déterminer, faire connaître. On ne peut pas toujours assigner la véritable cause des événements. Assigner une origine à une guerre, à une révolution. Assigner une différence.

Il signifie aussi Affecter un fonds ou une certaine nature de deniers au paiement d'une dette, d'une rente, etc. Sur quel fonds cette dépense sera-t-elle assignée? On assigna son remboursement, sa pension, ses appointements sur le Trésor public. Il m'a assigné une rente de tant sur ses biens présents et à venir. Être assigné sur un bon, sur un mauvais fonds.

Il signifie encore Fixer, donner, attribuer. Vous ne vous êtes pas rendu au lieu qu'on vous avait assigné, au lieu assigné. Assigner un terme, un but. Assigner un traitement à quelqu'un pour son travail. Assigner une tâche à des ouvriers. Assigner le rang qu'une personne ou une chose doit occuper. Assigner les rangs. Assigner à chacun ses fonctions. Assigner des terres.

En termes de Procédure, il signifie par extension Sommer par un exploit de comparaître devant le juge. On l'assigna en justice de paix. Je l'ai fait assigner à comparaître devant le tribunal. Plusieurs témoins furent assignés. Assigner en référé.

Prov. et fig., Ce paiement est assigné sur les brouillards de la Seine, se dit d'un Paiement que rien ne garantit.

Dans cette acception le participe passé ASSIGNÉ s'emploie comme nom. L'assigné qui ne comparaît pas est condamné par défaut.

assigner

Assigner, act. acut. Signifie, tantost donner et prendre jour ou heure et lieu, où quelque chose doit estre traitée, selon ce on dit, Assigner aucun par Sergent par devant un Juge, à tel jour ou heure, Diem locumque quo se quis Iudicio sistat, ei per apparitorem praestituere. Et une bataille ou combat assignez, Condicta pugna, denunciatum certamen. On dit aussi, un Seigneur feodal assigner à son fief ce qui meut de luy, quand par felonie ou contumace de son vassal, ou caducité du fief tenu de luy, il exploite la reversion, et remet tel fief à sa table, et le reünit. Nicole Gilles en la vie du Roy Philippe Auguste, dit que par le defaut, et contumace du Roy Jean d'Angleterre, son homme lige, il assigna à son fief, les pays de Guyenne, Poictou et Anjou, et les saisit, c'est à dire, declara que lesdits pays par droit de reversion estoient reünis à sa Couronne. On dit pour ce mesmes, Assigner sa main au fief du vassal. L'auteur du traité des Armortissemens, francs fiefs, et nouveaux acquests: Si le vassal qui tient du Roy sans moyen, ne fait son devoir envers luy, le Roy peut mettre et assigner sa main au fief de son vassal, et en tout ce que de luy est tenu en relief ou censive, etc.

Assigner charge à quelqu'un, Constituere prouinciam alicui.

Assigner jour, Diem finire.

Assigner jour, lieu et heure, Constituere locum et tempus.

Assigner jour à faire veuë, In rem praesentem condicere diem, Ex iure manu consertum vocare, ibique vindicare.

Assigner, ou faire assigner jour, Vadari aduersarium.

Assigner jour pour tuer aucun, Destinare diem necis alicui.

Assigner jour pour venir, ou comparoir en jugement, Vadimonium constituere, Diem dicere iuris.

Assigner jour pour parlementer, Tempus colloquio dare.

Jour de bataille est assigné à demain, In posterum diem praelium pronunciatum est. Liu. lib. 23.

Assigner lieu à quelque chose, Assignare locum rei alicui.

Assigner et bailler à quelque magistrat le gouvernement de quelque province, ou, etc. Prouincias magistratibus dare, aut, etc.

Assigner temps, Tempus constituere.

Argent assigné, Attributae pecuniae.

Jour assigné, Dies praestituta, Statutus dies cum hoste.

Se trouver au jour assigné, Obire diem aliquem.

Assignez et baillez, Attributi finitimis municipiis.

Ceux sur qui on est assigné, Attributi. B. ex Cic.

Synonymes et Contraires

assigner

verbe assigner
1.  Attribuer quelque chose à quelqu'un.
2.  Affecter des fonds à une dépense.
3.  Citer en justice.
Traductions

assigner

anweisen, assignieren, überweisen, vorladen, zitieren, zugedenken, zuweisen, vergebenassign, allocate, allot, summons, appoint, earmark, subpoena, summontoewijzen, dagvaarden, betekenen, dagen, voorhetgerechtdagen, bepalen, toekennen, vaststellen (voor), aanwijzen, voor het gerecht dagenייחד (פיעל), ייעד (פיעל), יעד (פ'), מינה (פיעל), יִעֵד, יָעַדassignar, citarasigniasignar, destinarassignareconsignar, designar, empenhar verba, intimarassegnare, citare分配tildele할당tilldela (asiɲe)
verbe transitif
1. attribuer, donner assigner une place à qqn
2. droit convoquer devant un juge être assigné à comparaître devant un tribunal

assigner

[asiɲe] vt
(= attribuer) assigner qch à qch [+ tâche, objectifs] → to assign sth to sth, to allot sth to sth; [+ somme, crédits] → to allocate sth to sth; [+ limites] → to set sth to sth, to fix sth to sth; [+ cause, effet] → to ascribe sth to sth, to attribute sth to sth
(DROIT) assigner qn à comparaître → to summons sb
assigner qn à résidence → to give sb a compulsory order of residence