assujéti, ie, et aussi assujetti, ie

ASSUJÉTI, IE, et aussi ASSUJETTI, IE

(a-su-jè-ti, tie) part. passé.
Soumis. Assujetti à la domination romaine. Tous sont assujettis à quelques-uns.
Astreint. Adam assujetti à la mort, après le péché. Assujettis à une loi commune.
Tant que nous sommes détenus dans cette demeure mortelle, nous vivons assujettis aux changements, parce que, si vous me permettez de parler ainsi, c'est la loi du pays que nous habitons [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Dans ce que nous venons de voir, c'est-à-dire dans les opérations sensuelles, l'âme est assujettie au corps [ID., Connaiss. II, 12]
Absolument. Cet homme est fort assujetti, il est tenu dans une grande sujétion par les devoirs de sa place, ses relations de famille, etc.
Maintenu, fixé. Assujetti par un point d'aiguille.