athénée

(Mot repris de athénées)

athénée

n.m. [ gr. athênaion, temple d'Athéna ]
En Belgique, établissement d'enseignement secondaire.

ATHÉNÉE

(a-té-née) s. m.
Terme d'antiquité. Lieu public où les poëtes et les rhéteurs faisaient lecture de leurs ouvrages.
Établissement, n'appartenant pas à l'enseignement officiel, où se font des cours ou des lectures.

ÉTYMOLOGIE

  • Athenaeum, du grec, temple de Minerve, de Minerve.

athénée

ATHÉNÉE. s. m. T. d'Antiq. romaine. Lieu public où les rhéteurs et les poëtes lisaient leurs ouvrages, et où ceux qui enseignaient les beaux-arts donnaient leurs leçons. Le premier athénée fut fondé, à Rome, par l'empereur Adrien.

Il se dit aujourd'hui de Certains établissements où s'assemblent des savants et des gens de lettres, pour faire des cours ou des lectures. Aller à l'Athénée. Assister aux cours de l'Athénée.

Traductions

athénée

Athenäum, Gymnasium

athénée

athenaeum

athénée

atheneum

athénée

ateneo

athénée

ateneo

athénée

ateneu