atmosphère

(Mot repris de atmosphères)

atmosphère

n.f. [ du gr. atmos, vapeur, et sphaira, sphère ]
1. Couche gazeuse entourant une planète : La sonde traverse l'atmosphère de Vénus.
2. Partie de la couche gazeuse qui enveloppe la Terre, dans laquelle se déroulent les phénomènes météorologiques : Les rejets des usines polluent l'atmosphère.
3. Air que l'on respire en un lieu : La pluie a rafraîchi l'atmosphère.
4. Fig. Environnement, ambiance qui règnent dans un milieu et dont on subit l'influence : Vivre dans une atmosphère pesante, chaleureuse.

ATMOSPHÈRE

(a-tmo-sfê-r') s. f.
Couche de corps gazeux qui entoure de toutes parts, dans une hauteur d'environ seize à vingt lieues, le globe terrestre.
Un fluide rare, transparent, compressible et élastique, qui environne un corps, en s'appuyant sur lui, est ce que l'on nomme son atmosphère [LAPLACE, Expos. IV, 10]
Air d'un pays, d'une ville, d'un lieu. L'atmosphère brumeuse de cette contrée. L'atmosphère viciée d'un hôpital encombré.
Fig. Une atmosphère de vices, de corruption.
En mécanique, unité de comparaison pour mesurer la pression de la vapeur, et qui équivaut à un poids de 1 kil. 33, sur 1 centimètre carré de surface, parce que telle est en effet la pression moyenne de l'atmosphère sur cette surface.
En termes d'anatomie et de physiologie, enveloppe extérieure, et aussi influence à distance.
La plupart des parties du corps sont environnées, de tous côtés, d'une couche celluleuse plus ou moins abondante, qui leur forme, selon l'expression heureuse de Bordeu, une espèce d'atmosphère particulière, atmosphère au milieu de laquelle ils se trouvent plongés [BICHAT, Anat. gén. 1812, t. I, p. 22]
Quelques auteurs, moins sages, ont admis une atmosphère nerveuse se propageant plus ou moins loin, de manière que, quoiqu'un organe n'eût point de nerf, il suffisait qu'il fût dans l'atmosphère d'un cordon nerveux pour être le siége de sensations [ID., ib. p. 173]

REMARQUE

  • On trouve, dans le dictionnaire de Richelet, dans certains auteurs (Bailly par exemple, et Lamartine : Quand vos regards noyés dans un vague atmosphère.... Harm. II, 8.), atmosphère du masculin. Mais l'étymologie le veut féminin ; l'Académie, avec raison, lui attribue ce genre ; et l'usage est fixé.

ÉTYMOLOGIE

  • Termes grecs signifiant vapeur et sphère.

atmosphère

ATMOSPHÈRE. n. f. Couche d'air qui environne la terre. La hauteur moyenne de l'atmosphère est de vingt lieues. Poids, pression de l'atmosphère. Atmosphère chargée de vapeurs.

Il se dit, en termes de Physique, de Tout fluide subtil et élastique qui enveloppe un corps et en suit les mouvements. L'atmosphère des planètes. L'atmosphère du soleil. Atmosphère électrique.

Il signifie d'une manière générale Air qu'on respire quelque part. Une salle où l'atmosphère est viciée.

Fig., Dans cette atmosphère de corruption et d'intrigue, il est difficile de rester honnête.

Il signifie spécialement, en termes d'Arts, Mesure de forces dans les machines. Cette machine à vapeur résiste à une pression de vingt atmosphères.

atmosphère


ATMOSPHèRE. Voy. ATHMOSPHèRE.

Synonymes et Contraires

atmosphère

nom féminin atmosphère
Climat dans lequel on vit.
Traductions

atmosphère

Atmosphäre, Stimmungatmosphere, agreement, flavour, moodatmosfeer, sfeer, overeenstemming, samenklank, dampkring, lucht, (buiten)lucht, stemmingאוויר (ז), אווירה (נ), הלך רוח (ז), הֲלַךְ רוּחַ, אֲוִיר, אֲוִירָהatmósfera, atmosferaatmosfir, suasana, udaraatmosfär, stämningατμόσφαιραатмосфераatmosferaالـجَوّatmosféraatmosfæreilmakehäatmosfera大気대기atmosfæreatmosferaatmosferaบรรยากาศatmosferkhí quyển大气атмосфера (atmɔsfɛʀ)
nom féminin
1. air que l'on respire une atmosphère étouffante
2. figuré ambiance d'un lieu une atmosphère de vacances
3. couche d'air qui entoure la Terre les couches de l'atmosphère

atmosphère

[atmɔsfɛʀ] nfatmosphere