attacher

(Mot repris de attachassiez)

attacher

v.t. [ de l'anc. fr. estachier, fixer ]
1. Mettre un lien à, faire tenir à qqch : Les ravisseurs ont attaché leur victime sur une chaise
ligoter : Attacher une plante à un tuteur
2. Réunir par un lien un ensemble de choses : Attacher des cheveux avec un ruban
nouer : Attacher des documents avec un trombone
3. Réunir deux parties pour fermer : Attacher son gilet
boutonner : Attacher ses chaussuresAttachez vos ceintures
lacer : Attachez vos ceintures
4. Unir durablement : Attacher son nom à un procédé
5. Donner, attribuer une qualité, une valeur à : Attacher de l'importance, du prix, de l'intérêt à la vie familiale.
v.i.
1. Coller au fond d'un récipient pendant la cuisson, en parlant des aliments : Les carottes ont attaché.
2. En parlant d'un ustensile de cuisson, provoquer l'adhérence des aliments : Cette casserole attache.

s'attacher

v.pr.
Se fixer, se fermer par tel moyen : Ce chemisier s'attache sur le côté.
S'attacher à,
aller de pair avec : Les avantages qui s'attachent à cette fonction sont nombreux.
S'attacher à qqn, à qqch,
devenir proche de qqn, apprécier qqch : Les chiens s'attachent à leur maître
leur sont fidèles : Elle s'est attachée à son nouveau travail.
S'attacher à qqch, à (+ inf.),
s'appliquer avec insistance à faire qqch : Ils se sont attachés à des détails
se préoccuper : Elle va s'attacher à résoudre cette énigme
s'appliquer à

attacher


Participe passé: attaché
Gérondif: attachant

Indicatif présent
j'attache
tu attaches
il/elle attache
nous attachons
vous attachez
ils/elles attachent
Passé simple
j'attachai
tu attachas
il/elle attacha
nous attachâmes
vous attachâtes
ils/elles attachèrent
Imparfait
j'attachais
tu attachais
il/elle attachait
nous attachions
vous attachiez
ils/elles attachaient
Futur
j'attacherai
tu attacheras
il/elle attachera
nous attacherons
vous attacherez
ils/elles attacheront
Conditionnel présent
j'attacherais
tu attacherais
il/elle attacherait
nous attacherions
vous attacheriez
ils/elles attacheraient
Subjonctif imparfait
j'attachasse
tu attachasses
il/elle attachât
nous attachassions
vous attachassiez
ils/elles attachassent
Subjonctif présent
j'attache
tu attaches
il/elle attache
nous attachions
vous attachiez
ils/elles attachent
Impératif
attache (tu)
attachons (nous)
attachez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais attaché
tu avais attaché
il/elle avait attaché
nous avions attaché
vous aviez attaché
ils/elles avaient attaché
Futur antérieur
j'aurai attaché
tu auras attaché
il/elle aura attaché
nous aurons attaché
vous aurez attaché
ils/elles auront attaché
Passé composé
j'ai attaché
tu as attaché
il/elle a attaché
nous avons attaché
vous avez attaché
ils/elles ont attaché
Conditionnel passé
j'aurais attaché
tu aurais attaché
il/elle aurait attaché
nous aurions attaché
vous auriez attaché
ils/elles auraient attaché
Passé antérieur
j'eus attaché
tu eus attaché
il/elle eut attaché
nous eûmes attaché
vous eûtes attaché
ils/elles eurent attaché
Subjonctif passé
j'aie attaché
tu aies attaché
il/elle ait attaché
nous ayons attaché
vous ayez attaché
ils/elles aient attaché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse attaché
tu eusses attaché
il/elle eût attaché
nous eussions attaché
vous eussiez attaché
ils/elles eussent attaché

ATTACHER

(a-ta-ché) v. a.
Joindre, fixer une chose avec une autre. Attacher avec des clous. Attacher au poteau. On lui attacha les mains. Attacher la vigne aux échalas.
Fig. Attacher les yeux sur quelqu'un. Il attachait les regards de la foule.
Il ne manque souvent à un ancien galant, auprès d'une femme qui l'attache, que le nom de mari [LA BRUY., 3]
Et qu'est-ce que l'homme, pour que vous y attachiez votre cœur ? [CHATEAUB., Mart. 66]
Mais dérober son âme à de si doux appas Pour attacher son cœur à ce qu'on n'aime pas [CORN., Othon, I, 3]
Si sa beauté dès lors n'eût allumé nos feux, Le devoir auprès d'elle eût attaché nos vœux [ID., Rodog. IV, 3]
L'hymen qui nous attache en une autre famille [ID., Hor. III, 4]
Un père à qui le sang l'attache [ID., Héracl. III, 1]
Pour mieux assurer la honte de leurs fers, Tous voulaient à leur chaîne attacher l'univers [ID., Cinna, I, 3]
Je n'attendais pas moins de cet amour de gloire Qui partout à vos pas attache la victoire [RAC., Bérén. II, 2]
Un oracle effrayant m'attache à mon erreur [ID., Iphig. II, 1]
Non que pour Octavie un reste de tendresse M'attache à son hymen et plaigne sa jeunesse [ID., Brit. II, 2]
C'est lui, seigneur, c'est lui dont la coupable audace Veut, la force à la main, m'attacher à son sort [ID., Mithr. I, 2]
Vous que l'amitié seule attache sur ses pas [ID., Bérén. III, 1]
Montrez à l'univers, en m'attachant à vous, Que, quand je vous servais, je servais mon époux [ID., Baj. II, 1]
S'il ne m'attache à lui par un juste hyménée [ID., ib. I, 3]
Plus fier de t'attacher ce nouveau diadème, Plus grand de te servir que de régner moi-même [VOLT., M. de Cés. I, 4]
Tu te fais une joie orgueilleuse et cruelle D'attacher sur mon front une honte éternelle [DELAV., Vêpres Sicil. III, 2]
Il se vantait insolemment qu'il avait trouvé le secret d'attacher à Métellus un remords et une furie vengeresse [VERTOT, Rév. rom. liv. IX, p. 395]
Faire dépendre de.
À votre tête, Les dieux ont d'Ilion attaché la conquête [RAC., Iphig. I, 2]
Le ciel n'a point aux jours de cette infortunée Attaché le bonheur de votre destinée [ID., ib. V, 2]
Rome n'attache point le grade à la noblesse [CORN., Sertor. II, 2]
Peste soit qui premier trouva l'invention De s'affliger l'esprit de cette vision Et d'attacher l'honneur de l'homme le plus sage.... [MOL., Sganar. 17]
Donner, attribuer. Attacher de l'importance ou du prix à quelque chose. Attacher une peine à. Quoiqu'on attache à ce mot une idée de justice. Il attache à ce mot un tout autre sens que vous.
Rome, à ce nom si noble et si saint autrefois, Attacha pour jamais une haine puissante [RAC., Bérén. II, 2]
Intéresser, plaire. Attacher les esprits. Les fables ne vous attachent pas.
.... nous attachant à des récits Qui mènent à son gré les cœurs et les esprits [LA FONT., Fab. VII, dédic.]
Un enfant qu'à six ans les romans attachent [J. J. ROUSS., Confess. II]
Inventez des ressorts qui puissent m'attacher [BOILEAU, Art poét. III]
Si le monde n'attachait les hommes que par le bonheur de leur condition présente, comme il ne fait point d'heureux, il ne ferait point d'adorateurs [MASS., Dauphin.]
Absolument.
Vous dites que vous ne contez pas bien ; je ne connais personne qui attache autant que vous [SÉV., 35]
Lier par l'affection, par le devoir. Tout ce qui attache à la vie. Il fallait attacher le peuple au nouveau gouvernement. S'attacher quelqu'un par de bons offices.
Adjoindre, associer. Il a attaché son sort à la fortune de Rome. Attacher son nom à un événement. Il l'attacha à son service, il le prit pour domestique. Ce jeune homme sera attaché au ministère. Il s'attacha cet officier. S'ATTACHER, v. réfl.
Se joindre, se fixer à. La glu s'attache à la main. La vigne s'attache à tout ce qu'elle rencontre.
Si vous saviez par combien d'imperceptibles liens les richesses s'attachent et, pour ainsi dire, s'incorporent à votre cœur.... [BOSSUET, le Tellier.]
Fig. Ne pas quitter, suivre, se fixer à. S'attacher aux pas de quelqu'un. Je m'attacherai à vous. S'attacher à la poursuite de l'ennemi. S'attacher à la fortune, à la destinée de quelqu'un. Un puissant intérêt s'attache à ces souvenirs.
Sur les deux combattants tous les yeux s'attachèrent [VOLT., Henr. X]
Plus la nuit est obscure, et plus mes faibles yeux S'attachent au flambeau qui pâlit dans les cieux [LAMART., Harm. III, 5]
Quelque terme où nous puissions nous attacher et nous affermir [PASC., dans COUSIN]
Les esprits de la cour s'attachent par les yeux [MALH., VI, 1]
Non, non, c'est à Dieu seul qu'il faut nous attacher [RAC., Ath. III, 6]
Dont l'esprit léger s'attache évidemment Aux attraits captieux de mon déguisement [CORN., Rod. IV, 5]
Mais elle-même, hélas ! de ce grand nom charmée, S'attache au bruit heureux que fait sa renommée [ID., Sert. I, 1]
Je remarquai un homme dont la simplicité me plut : je m'attachai à lui, il s'attacha à moi ; de sorte que nous nous trouvions toujours l'un auprès de l'autre [MONTESQ., Lett. pers. 48]
Qu'est-ce que l'épiscopat, quand il se sépare de l'Église, qui est son tout, aussi bien que du saint-siége qui est son centre, pour s'attacher contre sa nature à la royauté comme à son chef ! [BOSSUET, Reine d'Angl.]
10° Se lier par affection, par devoir. Nous nous attachâmes l'un à l'autre. S'attacher à une femme. S'attacher à la personne des rois.
C'est ainsi que les peuples s'attachent aux maisons royales [BOSSUET, Polit.]
Je m'attache un peu moins aux intérêts d'un homme [CORN., Hor. I, 1]
Et je soupçonnerais un crime dans les vœux D'un homme qui s'attache à tout ce que je veux ! [ID., Othon, V, 1]
11° S'appliquer à, rechercher. S'attacher à la vertu. Il s'attache à la philosophie. S'attacher à perdre quelqu'un. Cet écrivain s'attache particulièrement à être clair.
Les hommes ne s'attachent pas assez à ne point manquer les occasions de faire plaisir [LA BRUY., 11]
Tout le mien [mon esprit] s'attachait aux périls de la paix [CORN., Sertor. IV, 3]
On ne s'attache point sans un remords bien rude à tant de perfidie et tant d'ingratitude [ID., ib. V, 4]
L'âme, de son dessein jusque-là possédée, S'attache aveuglément à sa première idée [ID., Cinna, III, 2]
Achillas et Septime S'attacheront peut-être à quelque autre maxime [ID., Pomp. I, 1]
En vain à l'observer jour et nuit je m'attache [RAC., Phèd. I, 2]
À vous faire périr sa cruauté s'attache [ID., Athal. IV, 2]
Elle s'attache à ôter aux prophéties leurs auteurs [BOSSUET, Hist. II, 13]
Je me suis attaché à vous découvrir les causes [ID., ib. III, 7]
Ne s'attachant [ne faisant attention] qu'à l'étroite signification d'efficient [DESC., Rép. 1]
Le sort dont la rigueur à m'accabler s'attache [VOLT., Brut. III, 5]
12° En termes de manége, un cheval s'attache à l'éperon, quand, au lieu de céder, il se pousse du côté où le cavalier approche l'éperon.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    À une estache l'ont atachet cil serf [, Ch. de Rol. CCLXXII]
  • XIIe s.
    [L'enseigne] As fers de lances atachée et levée [, Ronc. p. 70]
  • XIIIe s.
    Et chascune galie fu atachie à un huissier [sorte d'embarcation] pour passer seürement [VILLEH., LXX]
    Cele [dame] m'a si fort atachié, Que [je] n'en puis estre deslachié [, Lai d'Ignaurès]
    Et por ce voil que tu le saches Que por riens ton cuer n'i ataches [, la Rose, 5374]
  • XVIe s.
    Dieu prendra à cœur tous les outrages que nous feront les tyrans, comme s'ils s'estoient attachés [attaqués] à son propre fils [CALV., 247]
    Comme si la destinée avoit attaché la victoire à ses membres [MONT., I, 15]
    Il attache une chorde à l'un des bras du prisonnier [ID., I, 239]
    Si vous leur attachez un bon coup d'espée en la poictrine [ID., II, 147]
    Le remora arreste les vaisseaux ausquels il. s'attache [ID., II, 180]
    Après suyvoient douze cens harquebusiers en quatre troupes, ayans charge d'attacher [attaquer] les corps de garde de l'infanterie ennemie, puis donner dans leur quartier [LANOUE, 567]
    Il fit attacher une escarmouche [ID., 653]
    Craignant que le grand nombre de sa flotte ne fust cause de les faire fouir en terre avant qu'il les peust attacher, il.... Les ennemis s'attacherent incontinent à les investir et combattre ; mais ilz ne furent pas plus tost attachez, que ceulx qui estoient demourez derriere arriverent [AMYOT, Alc. 58]
    À la porte y avoit un chien attaché, qui faisoit le guet et estoit terrible à tout le monde [ID., Pélop. 65]
    Antiochus ne demandoit que quelque occasion de s'attacher [s'attaquer] aux Romains [ID., Flamin. 17]
    Il se joignit avec Aristides, et s'attacha à Ephialtes [prit parti contre lui] [ID., Cimon, 17]
    Quelques uns s'attachent [tiennent] à la cadence des periodes [D'AUB., Hist. Préf. 3]
    Il assiege Mouzac, qui avoit double fossé, quatre esperons de terre attachez de quatre courtines [ID., ib. II, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • À et tacher ; bourguig, étaiché ; picard, attaker. On verra au mot TACHER le sens propre de tache, tacher, qui explique celui d'attacher ou d'attaquer, mots qui ne diffèrent que par la prononciation.

attacher

ATTACHER. v. tr. Fixer une chose à une autre, en sorte qu'elle y tienne. Attacher avec un cordon, avec de la colle, avec des épingles. S'attacher un bandeau sur le front, un manteau sur les épaules. Attacher contre la muraille. Attacher des chevaux à un char. Attacher au gibet. Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST fut attaché pour nous à l'arbre de la croix. La poix s'attache si fort à l'étoffe qu'elle emporte la pièce. Ces deux ennemis s'attachèrent si fortement l'un à l'autre qu'on ne pouvait les séparer. Ce chien s'attacha si fort à mon habit que je ne pus lui faire lâcher prise. Le lierre s'attache à l'ormeau.

Prov., Je meurs où je m'attache, se dit d'une fidélité inaltérable et qui dure jusqu'à la mort.

En termes de Peinture, Les objets s'attachent dans ce tableau, Ils paraissent tenir ensemble, quoique l'artiste ait eu l'intention de les montrer séparés par un espace.

Il signifie figurément Joindre, lier à quelqu'un, à quelque chose d'une façon durable. Attacher quelqu'un à son service, à son parti. S'attacher quelqu'un par la bonté. Être fort attaché à sa famille. Le chien est fort attaché, s'attache vite à son maître. S'attacher à la fortune d'un ministre. Attacher ses yeux, ses regards sur quelque chose. Attacher son nom à une découverte.

S'ATTACHER signifie particulièrement S'appliquer vivement, s'intéresser à une chose. S'attacher à l'étude, aux sports, à remplir ses devoirs. Ne s'attacher qu'à des bagatelles. Cet homme s'attache trop à ses opinions, Il y tient trop fortement. S'attacher aux pas, à la poursuite de quelqu'un, Le suivre avec obstination.

Figurément aussi, il signifie Attribuer, faire dépendre de. Attacher de l'importance à quelque chose. Attacher un sens, une signification à un mot, à un geste. Attacher son bonheur, sa gloire à quelque chose. J'attache beaucoup de prix à votre suffrage.

Figurément il signifie encore Intéresser vivement, en parlant des choses. Ce spectacle attache les yeux.

ÊTRE ATTACHÉ, en parlant des Choses, signifie spécialement Être lié à, être inséparable de. On lui a conféré ce titre avec toutes les prérogatives qui y sont attachées. Il a accepté cette situation en dépit de tous les inconvénients qui y sont attachés.

Être attaché à son profit, à ses intérêts, Aimer trop son profit, ses intérêts.

Le participe passé ATTACHÉ, ÉE, s'emploie comme nom. Attaché d'ambassade, Attaché à la Bibliothèque Nationale, au cabinet d'un ministre, ou simplement Un attaché.

attacher

Attacher, Figere, Nectere, Defigere, Alligare, Illigare.

Attacher et ficher son soing au salut de la Rep. Configere suas curas in Reip. salute.

Attacher proprement, Aptare.

Attacher à la paroy ou muraille une loy engravée en arain, et la publier, Legem figere.

Attacher de cloux à un gibbet, Cruci sufficere.

Attacher au col, Collo subnectere.

Attacher, ou lier à quelque chose, Annectere.

Attacher et lier à quelque chose, Illigare.

Attacher et lier l'un avec l'autre ou assembler, quand une chose despend et descend d'une autre, Nectere aliud ex alio.

Attacher contre une croix, Cruci affigere, Defigere.

Attacher un lien, ou bride à un dard, Amentare.

Attaché, Nexus, Fixus, Alligatus, Illigatus.

Vous l'aurez attaché par ce moyen, Eo pacto alligaris filium.

Attachez par les quarrefours, excommuniez, aggravez et reaggravez, Diris programmatibus per compita confixi, Diraque proscriptione, Vltimis exemplis dirae proscriptionis confixi.

attacher


ATTACHER, ou ATACHER, v. a. 1°. Au propre, Joindre une chôse à une autre, en sorte qu'elle y tiène. Atacher un clou à une muraille; atacher avec un clou, avec un cordon. "La poix s'atache à l'étofe, etc. = 2°. Figurément; c'est ce qui m'atache à vous, auprès de vous. "Ils sont atachés fortement l'un à l'autre; il s'atache à l'étude, à bien exprimer les passions. — 3°. Atacher avec les chôses pour sujet (nominatif) Apliquer, ocuper fortement: "La lectûre de ce livre atache tellement, qu'on ne peut le quiter. "Le jeu l'atache beaucoup trop. Atacher son afection, son esprit à... Il ne s'atache qu'à des bagatelles, etc. Être ataché à son opinion, à ses intérêts.

Synonymes et Contraires

attacher


attacher (s')

verbe pronominal attacher (s')
1.  Éprouver des sentiments.
se toquer, s'engouer, s'enthousiasmer, s'enticher, tenir à -familier: s'emballer pour -littéraire: s'accointer.
Traductions

attacher

befestigen, binden, verbinden, anbrennen, festsetzen, fixieren, anschließen, zumachenattach, fasten, tie, bind, fix, affix, connect, determine, join, secure, tie up, tether, make fast, stick to the pan, clip, hitch, lash, strap, strap in, appoint, associate, link, moor, set, stick, tie on, do upvastbinden, aanbranden, bevestigen, binden, vastmaken, verbinden, aansluiten, bepalen, fixeren, tuigeren, vaststellen, hechten, vasthechten, aanbakken, aanstellen [werk], blijven plakken, dichtknopen [kleding], fixeren [blik], vastkleven, rijgen, aanbinden, meren, onderbinden, vastleggen, dichtdoen, vastknopenאסר (פ'), הצמיד (הפעיל), חישק (פיעל), חשק (פ'), כפת (פ'), כרך (פ'), ענד (פ'), עקד (פ'), פרך (פ'), צרר (פ'), קישר (פיעל), קשר (פ'), רתם (פ'), שרשר (פיעל), עָקַד, צָרַר, קִשֵּׁר, קָשַׁר, כָּפַת, כָּרַךְ, חִשֵּׁק, חָשַׁק, רָתַם, שִׁרְשֵׁר, הִצְמִידaanbind, aanbrand, bepaal, bind, vasmaak, vasstelfixar, lligarbinde, befæste, fastsætte, fastgøre, knappealligi, brulgluiĝi, fiksi, ligiatar, fijar, ligar, quemarse, abrochar, adjuntar, sujetarkiinnittää, sitoa, panna kiinniataselegare, attaccare, fissare, attaccarsi, avvolgereligarefortøye, binde, feste, knytte, pakke innłączyć, umocować, ustalić, wiązać, przerobić, przymocować, przywiązaćamarrar, aprazar, atar, cravar, determinar, fixar, ligar, apertar, juntarasigura, fixabefästa, binda, fästa, snöra, bifoga, knyta, slå inbağlamak, iliştirmek, sarmakδένω, συνδέωيَرْبُطُ, يُرْفِقُ, يُزَرِّرُpřipevnit, svázat, zapnoutpričvrstiti, vezati, zakopčati包む, 取り付ける, 縛る단추를 잠그다, 매다, 붙이다завязывать, застегивать, прикреплятьติดกระดุม, ติดกัน, ผูกให้แน่นbuộc, gắn, gói lại, 束起, 附上附加 (ataʃe)
verbe transitif
1. réunir, fixer ensemble attacher ses cheveux
2. fermer attacher sa ceinture de sécurité
3. considérer qqch comme important

attacher

[ataʃe]
vt
[+ deux objets ou éléments] (avec une corde, une ficelle, un lien souple) → to fasten
Elle a attaché ses cheveux avec un élastique → She fastened her hair with an elastic band.
attacher qch à → to tie sth to, to fasten sth to
(avec une agrafe, un trombone) → to fasten
[+ chien] → to tie up
attachez votre chien → tie your dog up
[+ étiquette] → to attach, to tie on
[+ souliers] → to do up
(fig) (= lier) attacher qn à → to attach sb to
(fig) (= accorder) attacher du prix à → to attach great value to
attacher de l'importance à → to attach importance to
vi [poêle, riz] → to stick
une poêle qui n'attache pas → a non-stick frying pan [ataʃe]
vpr/pass [robe] → to do up, to fasten
vpr/vi
(par affection) → to become attached
s'attacher à → to become attached to
(= s'efforcer) s'attacher à faire qch → to endeavour to do sth