attaqué, ée

ATTAQUÉ, ÉE

(a-ta-ké, kée) part. passé.
Attaqué de toute part.
Quoi donc ! n'est-ce pas assez que nous soyons attaqués au dedans et au dehors par toutes les puissances temporelles ? [BOSSUET, le Tellier]
Sa faveur, attaquée par tant d'endroits, est si hautement rétablie que.... [ID., ib.]
Votre cœur par un maître attaqué chaque jour [VOLT., Zaïre, IV, 6]
Atteint, affecté. Attaqué d'une maladie soudaine. Il a le poumon attaqué.

PROVERBES

  • Bien attaqué, bien défendu ; c'est-à-dire la défense n'est pas moins vigoureuse que l'attaque.