atteinte

(Mot repris de atteignît)

atteinte

n.f.
1. Préjudice matériel ou moral ; dommage : Résister aux atteintes du froid. Porter atteinte à la réputation de qqn préjudice
2. Sout. Action, fait d'atteindre, de parvenir à : L'atteinte d'un objectif réalisation
Atteinte à la sûreté de l'État,
crime ou délit de nature à compromettre la sûreté intérieure ou extérieure de l'État.
Hors d'atteinte,
qui ne peut être touché : Placez ces produits hors d'atteinte des enfants.

ATTEINTE

(a-tin-t') s. f.
Action d'atteindre. Les jeunes pousses doivent être à l'abri des atteintes du bétail.
Mais Dieu du coup mortel sut détourner l'atteinte [RAC., Athal. IV, 3]
Mais c'est mourir deux fois que subir tes atteintes [LA FONT., Fabl. III, 14]
J'ai paré l'atteinte [MOL., l'Étour. I, 11]
Au jeu de bague, donner atteinte à une bague, la toucher sans l'emporter. Fig. Préjudice. Les atteintes de la mauvaise fortune. Souffrir les atteintes du froid. Porter atteinte aux lois, à l'équité. Atteinte portée à la propriété. Leur honneur reçut une rude atteinte.
Il voulut donner atteinte à ce droit le premier [SÉV., 590]
Donner atteinte à la réputation de leur maître [BOSSUET, Lett. 251]
Il est vrai que j'aurais pu lui donner de fortes atteintes [ID., Lett. quiét. 198]
Ces avantages n'ont pu donner atteinte à sa modestie [ID., Henr. d'Angl.]
Sa bonne foi ne reçut jamais la moindre atteinte [ID., Sulpice, 1]
La doctrine est demeurée sans atteinte [ID., Or. 1]
Une marque qui ne souffre aucune atteinte [ID., Hist. II, 13]
Incapables de donner atteinte au fond des choses [ID., ib.]
La première atteinte que nous donnons à la vérité [ID., Resp. 2]
Hors d'atteinte, à l'abri de toute poursuite.
Parler la force en main, et hors de toute atteinte [CORN., Nicom. I, 1]
Elle serait hors de toute atteinte de son action [BOSSUET, Lib. arb.]
Je maintiens que ce décret, devant les gens modérés, est hors d'atteinte [ID., Déf. comm.]
Ce serait la mettre hors d'atteinte à ses surprises [MASS., Tiéd. 2]
Tout ce qu'il y a de mieux établi et de plus hors d'atteinte à l'incrédulité sur la terre [ID., Paraph. Psaume 25]
Femme sage, honnête et hors d'atteinte [LA FONT., Confid.]
Il faut que, retranché dans le droit sacré du sacerdoce, l'évêque soit hors d'atteinte aux traits de l'ambition [MASS., Villars.]
Impression, en parlant des sentiments.
Et portant à mon cœur des atteintes plus rudes, Me fait un long récit de mes ingratitudes [RAC., Brit. II, 2]
De cet amas d'honneurs la douceur passagère Fait sur mon cœur à peine une atteinte légère [ID., Esth. II, 1]
Allons donc l'affranchir de ses frivoles craintes, Lui montrer de mon cœur les sensibles atteintes [CORN., Pomp. III, 3]
Enfin je me vois libre, et je puis sans contrainte De mes vives douleurs te faire voir l'atteinte [ID., Cid, III, 3]
Alcandre au silence des bois Témoignait ses vives atteintes [MALH., V, 19]
Attaque d'une maladie, accès. Les cruelles atteintes de la douleur. À la première atteinte de la goutte.
Ces fréquentes atteintes de mort qui ne l'approchaient, ce semble, des portes du tombeau que pour lui faire voir de plus près la fragilité du monde [MASS., Villeroy.]
D'abord il a tenté les atteintes mortelles Des poisons que lui-même a crus les plus fidèles [RAC., Mithr. V, 4]
Fig. Une atteinte mortelle, une impression vive, un sentiment douloureux.
Percé jusques au fond du cœur D'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle [CORN., Cid, I, 6]
En termes de vétérinaire, contusion, avec ou sans solution de continuité, que le cheval éprouve dans la région digitée, soit que l'animal lui-même se frappe dans les divers mouvements qu'il exécute, soit qu'il soit atteint d'une autre façon.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et tant y eust esté procedé que le dit Berrier eust fait gaagne et atainte de la dite cause [DU CANGE, atingere.]
  • XVe s.
    Car vieillesse, la mere de Courrous, Qui tout abat et amaine au dessoubz, Vous donnera dedans brief une atainte [CH. D'ORL., Songe en compl.]
    Elle lui baille peu d'espoir de jamais parvenir à ses atteintes [tentatives, fins] [LOUIS XI, Nouv. XVII]
  • XVIe s.
    Il emporta deux bagues, et donna une vive attainte à la troisieme, y estant fort adroit [CARL., VI, 37]
    Chantant des broquards et atteintes de mocquerie, par grande derision, sur la couardise et lascheté effeminée de Crassus [AMYOT, Crass. 60]

ÉTYMOLOGIE

  • Atteindre. Atteinte est le participe passé d'atteindre, pris absolument au féminin.

atteinte

ATTEINTE. n. f. Action d'atteindre ou Résultat de cette action au propre et au figuré. L'atteinte d'un but. L'atteinte d'une maladie. Les atteintes du mal. Il s'alita aux premières atteintes du froid. Porter atteinte à l'autorité, à la réputation de quelqu'un.

Il se dit aussi figurément, tant au sens physique qu'au sens moral, de l'Effet de ce qui cause un mal, un dommage, de ce qui porte quelque préjudice. Sa santé n'a jamais reçu d'atteinte. Nos vignobles se ressentent encore des atteintes de la gelée. Sa réputation a déjà reçu bien des atteintes de la calomnie. C'est donner atteinte aux libertés de la nation. Cette mesure de police porte atteinte aux droits des propriétaires. Il ose donner, porter atteinte à mon honneur, à ma réputation. Cela porte à son crédit une fâcheuse atteinte. Être à l'abri de toute atteinte.

Il se dit de même figurément des Affections morbides. Il eut une légère atteinte de goutte, une atteinte de gravelle. Il en a déjà eu quelques atteintes.

Être hors d'atteinte se dit de Ce qui ne peut être atteint, de ce à quoi on ne peut atteindre. Le fugitif est maintenant hors d'atteinte. Faites remonter cette branche pour que les fruits soient hors d'atteinte. Sa réputation est hors d'atteinte ou de toute atteinte.

atteinte


ATTEINTE, ou ATEINTE, s. f. [2e longue, 3e e muet.] 1°. Coup dont on est ateint. Il se dit sur-tout du cheval qui a reçu un coup, ou de lui-même, ou d'un autre cheval. = 2°. Figurément, doner ateinte régit à. Doner ateinte aux droits, aux privilèges de, etc. M. de Bufon done le même régime à hors d'ateinte: "Ces matières se trouvent peu-à-peu hors d'ateinte aux eaux. Ce régime est inusité. Hors d'ateinte se dit absolument. = 3° Ataque de certaines maladies: Ateinte de goutte, de gravelle, etc. = 4° Figurément, douloureûse ateinte, vive impression que fait une chôse, dont on est fortement touché.

Synonymes et Contraires

atteinte

nom féminin atteinte
1.  Douleur physique.
2.  Fait de causer un dommage.
Traductions

atteinte

reach, attainment, catch, effect, disorder, slurEinbuße (atɛ̃t)
nom féminin
1. fait d'atteindre, de réussir à toucher, à prendre être hors d'atteinte
2. attaque porter atteinte à la dignité