atticisme


Recherches associées à atticisme: rebuse

ATTICISME

(a-tti-si-sm') s. m.
Délicatesse de goût et de langage.
Princes qui ont su joindre aux plus belles et aux plus hautes connaissances, et l'atticisme des Grecs et l'urbanité des Romains [LA BRUY., 12]
Plaisanteries qui n'avaient rien de l'atticisme grec [VOLT., Jenni, 7]
Terme de grammaire grecque. Forme particulière au dialecte attique.

ÉTYMOLOGIE

  • Atticismus ; le terme grec dérive d'attique ; ainsi dit parce que le parler et les écrits des Athéniens étaient renommés pour une fleur particulière d'élégance.

atticisme

ATTICISME. n. m. Délicatesse de langage, finesse de goût particulière aux Athéniens.

Par extension, il se dit du Style de tout écrivain qui joint l'élégance à la pureté. L'atticisme de cet auteur. Il y a de l'atticisme dans ses écrits. L'atticisme du style.

En termes de Grammaire grecque, il se dit d'une Forme de langage particulière au dialecte attique.

atticisme


ATTICISME, ou ATICISME, s. m. Délicatesse, finesse de goût particulière aux Athéniens. Acad. L'aticisme était chez les Athéniens ce qu'urbanité était chez les Romains; mais l'aticisme est plus renomé. — Gresset dit de M. de St. Aignan, Mécène et rival des Poètes.
   On croit entendre encore Horace,
   Ou l'élégant Anacréon;
   Du Romain il a la justesse,
   Du Grec l'aticisme charmant.
   Rem. Le Dict. de Trév. done trois sens à aticisme, dont aucun n'explique la vraie signification de ce mot. 1°. Façon de parler serrée, concise, usitée par les Athéniens. On l'apèle aussi laconisme. C' est confondre deux chôses bien diférentes. 2°. Raillerie agréable et polie. Ce n'est pas seulement dans la plaisanterie que l'aticisme se distinguait. 3°. Politesse fine et élégante, en usage chez les Athéniens. Il falait du moins ajouter, dans le langage; et c'est aussi une addition à faire à la définition de l'Académie.

Traductions