attractif, ive

ATTRACTIF, IVE

(a-tra-ktif, ti-v') adj.
Qui a la propriété d'attirer.
Vertu apéritive d'une clef ; attractive, d'un croc [PASC., P. Éloq. 37]
Il est presque impossible de déterminer par l'expérience l'intensité de la force attractive des molécules des corps ; nous savons seulement qu'elle est incomparablement supérieure à l'action capillaire, qui n'est qu'une modification de cette force [LAPLACE, Exp. IV, 17]
Quand les corps tournent autour d'un centre commun, dont par conséquent ils sont attirés et qu'ils attirent, leurs forces attractives varient dans la raison renversée des carrés de leurs distances à ce centre [FONTEN., Newton.]
Fig.
Mais le sexe, à Paris, a la mine jolie, L'air attractif.... [REGNARD, le Bal, sc. 7]
En médecine, qui attire, en parlant des vésicants et des suppuratifs, parce que l'irritation qu'ils déterminent attire les fluides vers le lieu où ils sont appliqués.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Chose qui a en soy vertu attractive [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    L'oiseau attiré par quelque force attractive du chat [MONT., I, 102]
    La valeur demonstrée a une force atractive qui arrache des bouches et des mains mesmes de l'ignorant, de l'avare et de l'ingrat, des louanges et des couronnes [LANOUE, 302]
    Nostre boire et manger estant attiré par la vertu actractive du ventricule.... [PARÉ, Introd. 6]
    La chaleur naturelle et vertu attractive attire quelque suc mauvais [ID., ib. 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. atractiu ; espagn. atractivo ; ital. attrattivo ; de attractivus, du supin attractum, de attrahere (voy. ATTRAIRE).