attrape

attrape

n.f.
Objet destiné à tromper par jeu, par plaisanterie : Magasin de farces et attrapes.

attrape

(atʀap)
nom féminin
objet objet servant à faire des plaisanteries, des farces un magasin de farces et attrapes

ATTRAPE

(a-tra-p') s. f.
Piége pour les pigeons et le gibier.
Tromperie, chose qui attrape. N'y touchez pas, c'est une attrape.
Au milieu de huit ou dix boîtes d'attrapes une autre boîte garnie de bonbons [J. J. ROUSS., Ém. II]
Technologie. Sorte de pince coudée qui sert à retirer les creusets du feu. Terme de marine. Cordage qui retient, arrête, assujettit.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce sont comme attrapes pour attirer l'argent du peuple [CALV., Instit. 956]
    Sommerive, ayant eu nouvelles que Mouvans et Soreze venoient au secours, voulut leur dresser une attrappe [D'AUB., Hist. I, 148]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ATTRAPER.

attrape

ATTRAPE. n. f. Piège pour prendre des animaux.

Il signifie figurément et familièrement Objet destiné à tromper par une fausse apparence, soit pour amuser et par jeu, soit pour faire des dupes, ou Tromperie, apparence trompeuse. Ce paquet si soigneusement enveloppé ne contient rien : c'est une attrape. Ce prétendu remède n'est qu'une attrape. Ne vous fiez pas à son air de candeur, c'est une attrape.

attrape


ATTRAPE, ou ATRAPE, s. f. (st. fam.) Tromperie, aparence trompeûse. C'est une atrape.

Synonymes et Contraires

attrape

nom féminin attrape
Petite plaisanterie.
Traductions

attrape

catch, spoof, trick

attrape

Attrappe

attrape

fangst

attrape

จับ

attrape

[atʀap] nf
voir farce