attrape-parterre

ATTRAPE-PARTERRE

(a-tra-pe-par-tê-r') s. m.
Ce qui peut attraper, séduire un parterre.
N'allez pas vous attendre à de belles tirades, à de ces grands vers ronflants, à des sentences, à des attrape-parterre ; style médiocre, marche simple, voilà ce que vous y trouverez ; mais s'il y a de l'intérêt, tout est sauvé [VOLT., Lettr. d'Argental, 28 mai, 1759]
Au plur. Des attrape-parterre ou des attrape-parterres.

ÉTYMOLOGIE

  • Attraper, parterre.