attristé, ée

ATTRISTÉ, ÉE

(a-tri-sté, stée) part. passé.
Attristé par la perte d'une personne aimée.
Il rend tous ses voisins attristés de sa joie [BOILEAU, Lutr. III]
Que peut cacher la tombe à ton œil attristé ? [V. HUGO, Odes, IV, 14]