au-dessus


Recherches associées à au-dessus: au-dessus de tout soupçon

au-dessus

adv.
À un niveau supérieur : Ils habitent à l'étage au-dessus.

au-dessus de

loc. prép.
À un niveau supérieur à : Il neige au-dessus de 900 mètres plus haut que
Être au-dessus de qqch,
ne pouvoir être atteint par une critique, une bassesse : Elle est au-dessus de ces mesquineries.

AU-DESSUS

(ô-de-su ; l's se lie : au-dessus et en avant, dites : ô-de-su-z et)
Loc. adv. Plus haut, supérieurement. Par rapport au cours de la Seine, Rouen est au-dessous, et Paris est au-dessus.
Loc. prépos. Dix degrés au-dessus de zéro. Au-dessus de Paris, en amont. Les enfants au-dessus de sept ans. Fig.
J'ai le cœur au-dessus des plus fières disgrâces [CORN., Cid, II, 1]
Votre vertu, madame, est au-dessus du crime [ID., Nicom. III, 8]
Je suis trop au-dessus de cette indignité [ID., Héracl. III, 2]
Ta vertu met ta gloire au-dessus de ton crime [ID., Hor. V, 3]
De pareils serviteurs sont les forces des rois, Et de pareils aussi sont au-dessus des lois [ID., ib. V, 3]
Dont le bonheur semblait au-dessus du revers [ID., Pomp. II, 2]
Mais tant de grandeur d'âme est au-dessus de moi [VOLT., Alz. V, 7]
Pour vous mettre au-dessus de tous les bernements [MOL., Éc. des mar. III, 6]
Vous êtes au-dessus d'une telle faiblesse [ID., F. sav. I, 2]
Pour se mettre au-dessus de la critique des hommes [FÉN., Tél. XI]
Elle vous élevait au-dessus de votre père [ID., Tél. IV]
Ne cherchez point les choses qui sont au-dessus de vous [hors de votre portée] [ID., III, 141]
Elle se mit au-dessus de tous ces petits bruits [HAMILT., Gramm. 6]
Pour qu'il les mette au-dessus de leurs ennemis [BOSSUET, Hist. II, 11]
Fabius se mettant au-dessus des bruits populaires [ID., Hist. I, 8]
M. Jurieu s'est mis au-dessus de tout cela [ID., Avert. 6]
Elles sont au-dessus de tous les reproches [SÉV., 452]
Ce que je sens est au-dessus des paroles [ID., 521]
Venir au-dessus de.... venir à bout de....
La seconde commère Vint au-dessus de ce qu'elle entreprit [LA FONT., Gag.]
Familièrement.
On en a au-dessus des yeux, on n'y tient pas [LA BRUY., 8]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De moi estes au dessus, [dame] Bele et gente et avenant [, Couci, p. 123]

ÉTYMOLOGIE

  • Au et dessus.

au-dessus

AU-DESSUS. préposition Plus haut. Au-dessus de la montagne. Au-dessus des nues. Charenton est au-dessus de Paris, par rapport au cours de la Seine. Au-dessus du genou, de l'estomac, des yeux, etc. Au-dessus de la porte étaient écrits ces mots. Cet arbre s'élève au-dessus de tous les autres. Sa taille est fort au-dessus de la taille ordinaire. Le thermomètre est à quinze degrés au-dessus de zéro.

Fig. et fam., Être au-dessus du vent, Être en état de ne rien craindre. Cette locution n'est point usitée au propre dans la marine, où l'on dit, Avoir le dessus du vent.

au-dessus

AU-DESSUS s'emploie figurément pour exprimer Toute espèce de supériorité, de prééminence, ou d'excès. Dans la hiérarchie ecclésiastique, l'archevêque est au-dessus de l'évêque. Il est au-dessus de tous par son mérite, par sa naissance. Il est fort au-dessus d'un tel en mérite, en naissance, en richesse, etc. Ils le plaçaient au-dessus d'Alexandre et de César. Cela le met, l'élève au-dessus de tous ses rivaux. S'élever au-dessus de la nature humaine. Être au-dessus du commun des hommes. Cet ouvrage me semble bien au-dessus de tel autre. Cela est bien au-dessus de l'idée que je m'en faisais. Cela est au-dessus de ses forces, au-dessus de son génie, ou simplement, au-dessus de lui. Cela est au-dessus de tout éloge. Cet homme est au-dessus des louanges. Elle montra une fermeté au-dessus de son sexe.

Être au-dessus de sa place, etc., Avoir plus de mérite, de capacité qu'il n'en faut pour la place que l'on occupe. Être au-dessus de sa condition, Avoir des sentiments, des qualités qui se trouvent rarement chez les personnes de la même condition. On dit aussi, Avoir une mise au-dessus de son état.

au-dessus

AU-DESSUS se dit particulièrement, dans le sens qui précède, pour marquer Une supériorité de nombre, de durée, de valeur, etc. On enrôla tous les citoyens au-dessus de dix-huit ans. Les nombres au-dessus de mille. Au-dessus du cours, du taux ordinaire. Vendre une chose au-dessus de sa valeur.

au-dessus

AU-DESSUS se dit encore figurément, en parlant De ce dont une personne se dégage, s'affranchit, est dégagée, affranchie. S'élever au-dessus des faiblesses humaines. Une âme au-dessus de l'ambition. C'est un homme au-dessus de l'intérêt, au-dessus de toute passion vile. Il est au-dessus de toutes ces vaines craintes.

Il se dit pareillement en parlant De ce qu'une personne dédaigne ou brave, de ce dont elle ne se met point en peine. Se mettre au-dessus des événements. Son courage est au-dessus des périls, au-dessus de tout. C'est un homme au-dessus des louanges, de la flatterie. Être au-dessus de l'opinion. Ils peuvent m'injurier à leur aise, je suis au-dessus de tout cela. Il s'est mis au-dessus de tout ce qu'on peut dire de lui. Il s'est mis au-dessus des bienséances, au-dessus de tout.

Il se dit aussi, tant au sens physique qu'au sens moral, en parlant De ce qui est nuisible en soi, mais dont l'effet ou l'influence ne saurait atteindre la personne ou la chose dont on parle. Être au-dessus du besoin. Être au-dessus des vicissitudes de la fortune. Cet homme est au-dessus de l'envie. de la calomnie. Cet ouvrage est au-dessus de la critique.

Fam., Être au-dessus de ses affaires, Avoir une fortune bien établie, avoir plus de bien qu'on n'en dépense.

au-dessus

AU-DESSUS est souvent employé comme adverbe. Au-dessus étaient écrits ces mots. Il occupe le premier étage, et ses domestiques logent au-dessus. On exempta les hommes de soixante ans et au-dessus. Cela est admirable, et je ne connais rien qui soit au-dessus.

Traductions

au-dessus

daarboven, bovenüber, oberhalbabovesuperalto, mais, queπάνωdisopraпо-гореnadמעלovan (odəsy)
adverbe
plus haut Range-le au-dessus.

au-dessus

[od(ə)sy] advabove; (dans un immeuble)upstairs
J'habite au-dessus → I live upstairs.
au-dessus de → above
au-dessus de la table → above the table
au-devant de [odəvɑ̃də] prép
aller au-devant de qn → to go out to meet sb
aller au-devant de qch [+ désirs] → to anticipate sth
aller au-devant de graves difficultés → to be asking for trouble