au-devant

au-devant

adv.
En avant ; devant : Restez ici, je vais au-devant.

au-devant de

loc. prép.
À la rencontre de : Allons au-devant d'eux.
Aller au-devant de qqch,
le pressentir : Elle va au-devant de nos moindres besoins ; s'y exposer : Il va au-devant de bien des ennuis en agissant ainsi.

AU-DEVANT

(ô-de-van)
Loc. adv. Dans une situation antérieure. Les voyageurs voulaient atteindre la colline ; mais un marais était au-devant. À la rencontre. Le cortège venait ; la foule se porta au-devant.
Les Juifs lui coururent au-devant [VOLT., Phil. V, 234]
Fig.
Vous courez au-devant avec tant de franchise [ID., D. San. V, 5]
Loc. prépos. Le fleuve est au-devant de la ville. À la rencontre.
Ah ! cher Narcisse, cours au-devant de ton maître [RAC., Brit. II, 5]
En avant de....
Jusqu'au-devant des murs je cours le recevoir [CORN., Poly. I, 4]
Fig.
Je me jette au-devant du coup qui t'assassine [CORN., Pomp. IV, 4]
Tous coururent au-devant de leurs fers [J. J. ROUSS., Orig. 2]
On va pour vous au-devant de la sollicitation [LABRUY., 9]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Bien vous pourra d'aucun endroit Venir à vous à l'au-devant ; Alez-vous en toujours avant [, Résurr. de N. S. J. C]

ÉTYMOLOGIE

  • Au et devant.

au-devant

AU-DEVANT s'emploie quelquefois comme locution adverbiale. Le prince arrive, allons au-devant. Je sus qu'il désirait cela, j'allai au-devant.