aucun

aucun, e

adj. et pron. indéf. [ du lat. aliquis, quelqu'un, et unus, un seul ]
Employé avec ne ou précédé de sans, indique l'absence totale : Vous n'avez aucune raison de dire cela
pas une seule : Elle a répondu sans aucune difficulté. Aucun n'a eu un tel succèsAucuns frais supplémentaires ne sont à prévoir. « As-tu reçu des lettres ? — Aucune. »
nul [sout.], personne : Aucuns frais supplémentaires ne sont à prévoir. « As-tu reçu des lettres ? — Aucune. »
D'aucuns,
Litt. quelques-uns : D'aucuns pensent que son dernier discours était très mauvais

aucun

AUCUN, UNE. adj. Quelque. Cet ouvrage est le meilleur qu'on ait fait dans aucun pays sur ce sujet. Croyez-vous que le pouvoir ait aucun charme pour moi?

En ce sens il s'emploie quelquefois familièrement comme pronom au pluriel et il a une double forme. Aucuns ou D'aucuns croiront que j'en suis amoureux.

Avec le mot négatif Ne, exprimé ou sous- entendu, il est adjectif et pronom et signifie Nul, pas un. Je ne connais aucun de ses amis. Vous n'avez aucun moyen de réussir dans cette affaire. Je ne le veux en aucune manière. Parmi tant de livres, je n'en ai aucun de relié. Il ne prend aucun soin de ses affaires. Lui connaissez-vous des ennemis? Aucun.

aucun

Aucun, Vllus, Quispiam, Nonnullus, Non nemo. Aliquis.

Aucun que je sçay bien, Quidam.

Aucuns, Plerique.

Aucuns hommes sont venus, Partim hominum venerunt.

Si aucun, Si quis.

S'il y a aucun qui, etc. Si quisquam est qui, etc.

S'il y en a aucuns qui vueillent, etc. Si qui sunt qui velint.

Et doutera aucun. etc. Et quisquam dubitabit quid virtute. etc.

En y aura-il aucun d'entre tous qui doute que, etc. An hoc dubitabit quisquam omnium, quin is, etc.

Quelque, ou aucune chose, Quicquam.

¶ En aucun lieu, Alicubi.

Si en aucun lieu, Sicubi.

aucun


AUCUN, AUCUNE, adj. [Prononc. O-keun, okune, et non pas o-keu-ne.] Nul, pas un. Je ne conois aucun moyen de réussir. "Je ne conois aucun de vos Juges. Dans la 1re phrâse, il est simple adjectif: dans la 2de, il est employé substantivement. C' est comme si l'on disait, je ne conais Aucun Juge parmi ceux qui doivent vous juger.
   1°. AUCUN, employé substantivement, signifie ordinairement, Aucune persone. "Aucun n'est innocent devant Dieu. Il se décline comme les noms propres: aucun, d'aucun, à aucun. — Il s'emploie dans tous les cas, excepté au vocatif. À~ l'acusatif, il ne peut être employé que régi par des prépositions, ou suivi de quelque pronom, ou de quelque nom substantif. "Il ne s'est déterminé pour aucun; il n'a de liaison avec aucune; il ne conoît aucun de nous, aucun de nos amis, etc. Que si l'on ne se sert pas de quelque addition semblable, ou de quelque préposition, il faudra nécessairement se servir de la particule relative en, qui supôse un substantif précédent, et dire: il n' en conaît aucun.
   2°. AUCUN, dans les câs obliques, se dit des chôses, comme des persones. "Lire plusieurs livres, sans s'atacher à aucun; passer par plusieurs villes, sans s'arrêter dans aucune; avoir de grandes terres, sans pouvoir disposer d'aucune, etc. Mais, au nominatif, il ne peut se dire que des persones.
   3°. AUCUN n'a point de pluriel. Racine lui en done un.
   Aucuns monstres par moi domptés jusqu'aujourd'hui.       Phèdre.
Cela sent le Palais, et le style marotique, où l'on dit: Aucuns disent, et alors il signifie quelques-uns. — Racine n'est pas le seul qui ait mis aucun au pluriel. — La Fontaine.
   J'ai vu beaucoup d'hymens, aucuns d' eux ne me tentent,
Il avait besoin du pluriel pour la rime, et d'ailleurs son style est demi-marotique: mais Bossuet, qui écrivait en prôse et dans le style sérieux, a dit aussi: "Ils n'ont besoin d' aucuns édits pour être en sûreté. — Et l' Auteur de l'Art de penser: "On n'afirme ni des hommes en général, ni d'aucuns hommes en particulier, qu'ils sont pieux. — Et plus récemment M. le Gendre: "Thalès n'a laissé aucuns ouvrages. "Et M. d'Aubenton: "Là où la nature paroît sans aucuns aprêts. — Et Montesquieu: "Ils leur défendoient de faire aucunes levées chez les Alliés des Romains. "Le Duc de Bourgogne n'avoit aucuns intérêts à démêler avec le Roi; Moreau. Cet illustre Auteur le dit toujours au pluriel, etc. etc. Je crois qu' on ne doit pas imiter en cela ces Écrivains, d'ailleurs si estimables. La raison pourquoi il faut le singulier, c'est, outre l'usage, qu'aucun est acompagné d'une particule négative, et par conséquent exclusive. Aucun c'est, pas un. Qui n'en a pas un, n'en a point du tout: qu'a-t-on~ donc à faire du pluriel?
   4°. AUCUN précède le substantif, excepté dans le style marotique. La Fontaine dit, sans récompense aucune: ne lui ferez-vous grâce aucune. Ailleurs il faut dire, aucune récompense, aucune grâce; aucun bienfait, aucun moyen, etc.
   5°. AVEC aucun, on retranche pas; on n'emploie que la négative ne: * N'imitez pas Marivaux quand il dit: "Il n'y avoit pas aucun de ses gens dans la Cour. Dites; Il n'y avoit aucun. Peut-être avait-il mis pas un, et l'Imprimeur a mis pas aucun. — M. l'Ab. du Bos. a dit aussi: "L'action de lire est en quelque façon une peine, et elle n'est pas acompagnée d'aucun sentiment agréable, comme celui qui naît de l'aplication des yeux sur les objets que nous offrent les tableaux. Retranchez pas. — Le P. Tarteron a fait la même faûte. "J'ai réduit ce Poète (Horace) aux règles de la bienséance et de l'honnêteté, ce qu'aucun de ceux qui l'avoient traduit, n'avoit pas encôre fait. On doit dire, n'avoit encôre fait.
   6°. Excepté dans les phrâses interrogatives, aucun ne doit point être privé de la négative, sa compagne fidèle. Le P. Griffet a mal parlé, quand il a dit: Craignons de comettre aucun de ces péchés, dont parle l'Apôtre. Il devait dire, quelqu'un. Et le Trad. de l'Hist. d'Angl. "La liberté, qu'il étoit rare de trouver dans aucunes dissensions civiles. Retranchez aucunes, et dites simplement dans les dissensions civiles. — Dans les phrâses interrogatives et de doute, on peut retrancher ne, parce que le doute et l'interrogation font le même effet que la négation. Y en a-t-il aucun qui vous estime? Dites-moi s'il y en avoit aucun parmi tant de Savans qui aprouvât votre décision, etc.
   7°. AUCUN régit la prép. de devant les substantifs, comme on l'a vu dans les exemples cités. Fénélon le traite comme rien et quelque chôse, et lui fait régir de devant les adjectifs. "Il n'a eu toute sa vie aucun moment d'assuré. Télém. Comme on dit; il n'y a rien de prêt. On y trouve quelque chôse de bon. Je n'oserais condamner de dans cet endroit: mais faut-il toujours le mettre dans des phrâses semblables? Je pense que non. Il fait fort bien, quand le pronom en est joint à aucun. Ainsi, ayant parlé de livres, de tableaux, je dirai: il n'y en a aucun de relié, il n'y en a aucun d'encadré. Mais hors de-là, il ne faut point, généralement parlant, mettre ce de devant l'adjectif; on dira donc: "Il n'a aucun livre relié; il n'a aucun de ses tableaux encadré.
   8°. AUCUN est quelquefois suivi de la conjonction que: "On ne voit parmi eux aucune distinction que celle qui vient de l'expérience et de la sagesse. Télém. On sous-entend autre; aucune aûtre distinction que celle, etc.
   *AUCUNEFOIS, adv. Il est vieux, ainsi que par fois. Il faut dire quelquefois. — L' Acad. avait dit d'abord qu'aucune fois étoit vieux, et que parfois vieillissait. Dans la dern. édit. elle a retranché le mot et la remarque.

Traductions

aucun

(okœ̃)

aucune

(okyn)
adjectif
pas un seul n'avoir aucune idée

aucun

masculin

aucune

kein, keiner, keinerlei, keiner von beidengeenenkel, geenenkele, generlei, [ne] geen enkel, [sans] enige, [sans] iemand, een, enig, enig ander, geen een, geen enkele, niemand, welke dan ook, geen, geen van beidenone, no, neither, anyאף לא אחד, כָל לא, לא ... ולא, שום (ז), לֹא... וָלֹאneniuninguno, nada, ningúnalcuno, nessuno, nessuno dei due아무, ...이 하나도 없는, 아무도 ... 않다, 어느 쪽도 ... 아니다nenhumلَا شَيّءَ, لَا هَذَا وَلَا ذَاكَ, لَيْسَ كِذَاžádný, žádný ze dvouingen, ingen af demκανείς, κανείς από τους δύο, ούτε έναςei kumpikaan, ei mikään, ei yksikäännijedanどちらも・・・でない, ない, 誰も・・・ないingenżadenни один, никакойingen, ingenderaไม่, ไม่มีสักสิ่ง, ต่างก็ไม่hiç, hiçbir, hiçbirikhông ai, không cái nào trong hai cái, không chút nào一个也没有, 两者都不, 没有 féminin
pronom
pas une personne, pas une chose Je n'ai lu aucun de ces livres.

aucun

[okœ̃, yn]
dét
(négatif) → no
Il n'y a aucun livre dans le tiroir → There isn't a book in the drawer., There are no books in the drawer.
Il n'a aucun ami → He has no friends., He doesn't have any friends.
aucun homme, dans une telle situation, → no man, in such a situation, ...
Aucun enfant ne pourrait le faire → No child could do that.
en aucune façon → in no way at all
sans aucun doute → without any doubt
sans aucune hésitation → without hesitation
(valeur positive) → any
plus cher qu'aucun autre → more expensive than any other
plus qu'aucun autre → more than any other
pron
(valeur négative)none; (avec verbe négatif) → any
je n'en vois aucun qui → I can't see any which, I can see none which
Aucune de mes amies n'aime le football → None of my female friends like football.
Tu aimes ses films? - Je n'en ai vu aucun → Do you like his films? - I haven't seen any of them.
aucun des deux → neither of the two
aucun d'entre eux → none of them
Aucun d'entre eux n'est venu → None of them came.
(valeur positive) → any, anyone
plus qu'aucun de ceux qui → more than any of those who ...
d'aucuns (= certains) → some