audace


Recherches associées à audace: audacieux

audace

n.f. [ du lat. audere, oser ]
1. Courage qui pousse à braver les obstacles ; hardiesse : Il lui a fallu de l'audace pour être tête de liste aux élections
2. Rejet des convenances ; effronterie : Il a eu l'audace d'interrompre le président

AUDACE

(ô-da-s') s. f.
Mouvement de l'âme qui porte à des actions extraordinaires, au mépris des obstacles et des dangers. Être plein d'audace.
Il eut l'audace de prendre.... Ils en sont venus à ce degré d'audace que.... Éteignit tout le feu de leur antique audace [RAC., Athal. I, 1]
Voilà ses yeux, sa bouche, et déjà son audace [ID., Andr. II, 5]
À la haine bientôt ils ne joignent l'audace [ID., Baj. I, 1]
Une autre cependant a fléchi son audace [insensibilité] [ID., Phèd. IV, 5]
Le succès fut toujours un enfant de l'audace [VOLT., Catil. III, 5]
Et l'audace impunie enfle trop un courage [CORN., Héracl. I, 2]
Après cela, madame, excusez mon audace [ID., Nicom. III, 2]
De vous menacer on a même l'audace [ID., ib. II, 3]
Et dans l'un ni dans l'autre [parti], aucun n'a pris l'audace D'assassiner son chef pour monter en sa place [ID., Sertor. I, 1]
M'aimez-vous ? - Oserais-je en prendre encor l'audace ? [ID., ib. IV, 2]
Il est de ces instants où l'audace est prudence [DELAV., Vêp. sicil. IV, 2]
À ceux qui l'oppressaient [l'innocence] il ôtera l'audace, Et, sans distinction de richesse ou de race, Tous, de peur de la peine, auront peur de faillir [MALH., II, 1]
Fig.
Aristote et Théophraste, pour excuser l'audace de ces figures [de rhétorique] [BOILEAU, Longin, Subl. 26]
Nom que l'on donnait, du temps de Ménage, à une ganse qui servait à soutenir et a relever les bords du chapeau

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Sa douceur et clemence donnoit hardement et audace de hardiement deviser à lui [CHRIST. DE PISAN, Hist. de Charles V, I, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espagn. et ital. audacia ; du latin audacia, de audax, qui vient de audeo, oser (voy. OSER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    AUDACE. Ajoutez :
    Au plur. Actes d'audace.
    En la philosophie du cardinal [de Richelieu], les vertus étaient des vices, et les devoirs des audaces, s'ils choquaient ses intentions [MONTCHAL, Mém. t. I, p. 66]

audace

AUDACE. n. f. Hardiesse excessive. Audace inouïe, incroyable, aveugle, furieuse. Entrer, se présenter, parler, répondre avec audace. Être plein d'audace. Réprimer l'audace des méchants. Tant d'audace peut-elle se concevoir?

Il se dit aussi en bonne part. Noble audace. Généreuse audace. Audace héroïque. Audace guerrière. Des soldats qui vont au combat avec audace. Ce général eut l'audace de passer le fleuve avec toute son armée. Les poètes ont d'heureuses audaces de style.

audace

Audace, Audacia.

Bailler audace à son ennemy, Audaciam hosti facere.

Parler de grande audace, Fortiter loqui.

audace


AUDACE, s. f. [2e brève, 3e e muet.] Excessive hardiesse. Voy. HARDIESSE. Être plein d'audace, parler, répondre avec audace. — Il se prend en mauvaise part, à moins qu'on n'y joigne quelque épithète, ou un autre substantif. Noble, généreûse audace. "Il y montra l'audace d'un héros qui est au-dessus de la fortune.
   Et vous avez montré par une heureûse audace,
   Que le fils seul d'Achille a pu remplir sa place.
       Rac.
  L'été n'a point de feux, l'hiver n' a point de glace;
  Qui puisse retenir sa vigilante audace.  Boil.
Ces épithètes corrigent ce qu'audace pourrait avoir d'odieux. Cependant on trouve dans de bons Auteurs, audace employé en bone part sans épithète.
   Que Corneille pour lui ranimant son audace,
   Soit encor le Corneille et du Cid et d' Horace.
       Boil.
  C'est Hector, disoit-elle, en l'embrassant toujours,
  Voilà ses yeux, sa bouche, et déja son audace.
      Rac.
Mais alors la force du sens tient lieu de correctif. "L'espérance est dans son coeur, l'audace est sur son front. Jér. Dél.
   Audace se dit au figuré, non-seulement des animaux, mais des chôses inanimées.
   Même, lorsque~ dans l'air, qu'il comence à braver,
   Le rejeton, moins foible, ôse enfin s'élever,
   Pardone à son audace, en faveur de son âge.
       De Lille.
C. à. d. ne le taille point encôre.
Avoir l'audace, régit la prép. de devant l'infinitif. "Comment! avoir l'audace de batre un Philosophe comme moi! Mol.

Synonymes et Contraires

audace

nom féminin audace
1.  Courage illimité.
Traductions

audace

audacity, daring, boldnessdurf, stoutmoedigheid, lef, vermetelheid, gedurfdheid, stoutheid, waagstuk, brutaliteitאומץ (ז), העזה (נ), נועזות (נ), נחשונות (נ), עוז (ז), תעוזה (נ), עֹז, תְּעֻזָּה, הֶעָזָה, נוֹעָזוּתDraufgängertum, Dreistigkeit, Frechheit, Keckheit, Kühnheit, Unverschämtheit, Verwegenheit, Wagemut, Waghalsigkeitaŭdacoaudacia, abaldonamientoferociaaudáciaθράσος, τόλμηaudacia大膽 (odas)
nom féminin
1. fait d'oser des actions dangereuses ou difficiles manquer d'audace
2. insolence Elle a l'audace de me parler !

audace

[odas] nf
(courage)daring, boldness
(péjoratif)audacity
il a eu l'audace de ... → he had the audacity to ...
vous ne manquez pas d'audace! → you've got a nerve!, you've got a cheek!