auditeur


Recherches associées à auditeur: auditeur libre

auditeur, trice

n. [ lat. auditor, de audire, entendre ]
1. Personne qui écoute un concert, une émission de radio, un cours : Les auditeurs peuvent aussi venir pendant l'émission. Auditeur libre
personne qui assiste à un cours universitaire sans y être inscrite
2. Personne chargée d'un audit.

AUDITEUR

(ô-di-teur) s. m.
Celui qui écoute. Ses auditeurs l'ont applaudi.
C'est un vieux guerrier, me dit-il, qui se rend mémorable à tous ses auditeurs par la longueur de ses exploits [MONTESQ., Lettres pers. 48]
Et content de remarquer des actions de vertu dont les sages auditeurs puissent profiter, ma voix n'est pas destinée à satisfaire les politiques ni les curieux [BOSSUET, le Tellier.]
Voilà, mon cher auditeur, ce que je viens vous répéter [MASS., Conv.]
Tremblez, mon cher auditeur, que votre cœur ne se rassure [ID., Mort.]
Disciple. Il voyait accourir à lui des milliers d'auditeurs. Auditeur bénévole, auditeur favorablement disposé. Il se dit aussi de celui qui écoute un maître sans s'astreindre à l'assiduité.
Dans l'église primitive, celui qui voulait entendre la parole de Dieu, et qui, bien que désirant devenir chrétien, n'était pas encore jugé digne du baptême, ou qui, pénitent, n'était pas jugé digne de communier.
Ce pénitent veut être réconcilié ; il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus [CHATEAUB., Mart. II, 285]
Officier de judicature qui assiste aux audiences, mais qui n'a pas voix délibérative. Un auditeur. Adj. Un juge, un conseiller auditeur.
Titre de certaines charges, de certains emplois. Auditeur des comptes. Auditeur de la nonciature.
L'abbé d'Hervault avait été longtemps auditeur de Rote avec réputation [SAINT-SIMON, XIV, 156]
Auditeur au conseil d'État, fonctionnaire qui est au-dessous du maître des requêtes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor, Deivent faire li oeor [BENOÎT, II, 12667]
  • XIIIe s.
    Ou quant auditeur sunt baillié à oïr tesmoins, et il a [il y a] divers entendemens el dit des tesmoins [BEAUMANOIR, XXXIX, 7]
    Si comme nous dirons u capitre des auditeurs [ID., IX, 13]
    Cascuns des auditeurs pot avoir son clerc por escrire ce qui est dit en l'enqueste [ID., II, 26]
  • XIVe s.
    Convient que l'ame de l'auditeur soit avant preparée par bonnes acoustumances [ORESME, Eth. 325]
    Et pour ce ung jeune homme n'est pas convenable auditeur de politiques [ID., ib. 1111]
    Li certain auditeur des tesmoins que nous avions mis ou dit Chastelet seront du tout ostez ; et li prevos, selon la qualité des querelles, donra auditeurs bons et loyauls, en la presence des parties [, Ordonn. des rois, t. I, p. 352]
  • XVe s.
    En ce temps avoit un grand clerc de science et de prudence en Avignon, docteur de lois et auditeur du palais [FROISS., III, IV, 37]
  • XVIe s.
    C'estoient deux philosophes qui avoient esté familiers et auditeurs d'Arcesilaus [AMYOT, Philop. 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. auditor, auzidor ; de auditor, de audire (voy. OUÏR). L'ancienne forme donnée par auditor, auditórem, est pour le nominatif oere, pour le régime oeor, lesquels sont faits comme ouïr ; auditeur a été refait sur auditor par les légistes du XIIIe siècle.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AUDITEUR. Ajoutez : - REM. On dit au fém. auditrice Ce mot se trouve dans la Comédie des Proverbes (comte de Cramail).

auditeur

AUDITEUR, TRICE. n. Celui, celle qui écoute un discours, une lecture, un récit, une leçon, une exécution musicale, etc. Ce prédicateur a toujours un grand nombre d'auditeurs. Il satisfit ses auditeurs. Ce morceau n'a eu aucun succès auprès de ses premiers auditeurs.

Auditeur bénévole, Celui qui vient écouter un maître par goût, sans y être obligé et sans s'astreindre à l'assiduité.

AUDITEUR désigne, dans certaines grandes écoles, des jeunes gens qui assistent aux cours sans avoir le titre d'élèves.

AUDITEUR était aussi le Titre de certains officiers de judicature qui assistaient aux audiences d'une cour d'appel ou d'un tribunal de première instance, mais qui n'avaient point voix délibérative. On disait aussi adjectivement Juge auditeur, Conseiller auditeur. Les juges auditeurs sont aujourd'hui supprimés.

Auditeur au Conseil d'État, Auditeur à la Cour des Comptes, Fonctionnaire débutant au Conseil d'État ou à la Cour des Comptes et qui s'initie à la connaissance et à la pratique des affaires.

Dans certains pays, il est également un Titre de charge, d'emploi. L'auditeur d'un cardinal. Auditeur de la nonciature.

Auditeur de rote. Voyez ROTE.

auditeur

Auditeur, Auditor.

Maistre correcteur, auditeur, ou autres officiers des comptes, A rationibus.

auditeur


AUDITEUR, s. m. [Odi-teur, dout. à la 3e; au plur. il est long, Auditeurs.] Celui qui écoute un discours dans une assemblée. Il n'y a que les Prédicateurs qui disent, chers Auditeurs. Les autres Orateurs disent Messieurs.
   AUDITEUR se dit à la Chambre des Comptes. Charge d'Auditeur des Comptes. On le dit aussi du Secrétaire de la Nonciatûre.

Traductions

auditeur

(oditœʀ) masculin

auditrice

listener, hearer, auditorluisteraar, hoorder, toehoorder, accountantמאזין (ז), שומע (ז), מַאֲזִין, שׁוֹמֵעַbeluisteraarZuhörer, Hörender, Hörer, Lauscher, Wirtschaftsprüferaŭdanto, aŭskultantoauditor, oyentehallgatóaudienssłuchacz, audytorauditor, ouvinte, alunoåhorare, hörare, lyssnare, revisorακροατής, ορκωτός λογιστήςascoltatore, ascoltante, radioascoltatore, revisore dei contiمُراجِع الـحِسَابات, مُسْتَمِعٌauditor, posluchačlytter, revisorkuuntelija, tilintarkastajarevizor, slušatelj会計監査人, 聞き手감사관, 듣는 사람lytter, revisorаудитор, слушательผู้ฟัง, ผู้สอบบัญชีdenetçi, dinleyicikiểm toán viên, người nghe听众, 审计员Одитор (oditʀis) féminin
nom
personne qui écoute un discours, une émission de radio

auditeur

[oditœʀ, tʀis] nm/f
(à la radio)listener; (à une conférence)member of the audience
(FINANCE)auditor
auditeur libre nm/f (UNIVERSITÉ)unregistered student (attending lectures), auditor (USA)