augure


Recherches associées à augure: bon augure

1. augure

n.m. [ lat. augur ]
Dans l'Antiquité, prêtre chargé de tirer des présages du vol ou du chant des oiseaux, des éclairs et de la foudre, etc.

2. augure

n.m. [ lat. augurium ]
Dans l'Antiquité, présage tiré d'un signe céleste.
Être de bon, de mauvais augure,
présager une issue heureuse, malheureuse.
J'en accepte l'augure,
j'espère que le succès que vous annoncez se réalisera.
Oiseau de mauvais augure,
personne dont l'arrivée ou les paroles portent malheur.

AUGURE1

(ô-gu-r') s. m.
Terme d'antiquité. Celui dont la charge était, chez les Romains, de tirer des présages du vol et du chant des oiseaux.
César est désigné souverain des augures [VOLT., Catil. I, 1]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Augur, auguremens sont moz apartenans à divinations faites en chans ou en mouvemens des oiseaus [BERCHEURE, f° 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Latin, augur ; ombrien, uhtur ; mots dont l'étymologie ultérieure est très douteuse. Quelques-uns le tirent d'augere, accroître, de sorte que l'augure serait celui qui augmente, qui consacre, qui rend auguste. D'autres supposent un neutre augus, égal au grec prière, de sorte que l'augure serait le priant, celui qui prononce des serments.

AUGURE2

(ô-gu-r') s. m.
Terme d'antiquité romaine. Présage tiré du vol des oiseaux.
Allez, Catilina ne craint pas les augures [VOLT., Catil. I, 3]
Fig. Tout ce qui présage quelque chose.
Mon cœur même en conçut un malheureux augure [RAC., Brit. I, 1]
J'en accepte l'augure, et j'ose l'espérer [CORN., Cinna, V, 3]
Je tire bon augure de cette réponse [BOSSUET, Lett. quiét. 410]
Nous entendîmes un cri de mauvais augure [HAMILT., Gramm. 8]
La joie des courtisans est un bon augure [SÉV., 146]
Je tiens pourtant à bon augure de ce que.... [VOIT., Lettr. 63]
Je prends à bon augure de ce que la fortune nous rapproche du lieu où vous êtes [ID., ib. 65]
Familièrement, c'est un oiseau de bon augure, de mauvais augure, se dit d'un homme dont la présence fait pressentir quelque chose d'heureux, quelque chose de malheureux.

SYNONYME

  • AUGURE, PRÉSAGE. Le présage est également le signe qui est dans la chose considérée, et le pronostic que nous en tirons. L'augure n'est que le pronostic. Nous présageons, et les choses présagent ; nous augurons, mais les choses n'augurent pas. Ainsi, en parlant du temps, on dira : les présages visibles au ciel, et les présages qui nous viennent à l'esprit en le considérant ; mais, en parlant d'un événement, on dira bien : l'augure que j'en tire ; mais on ne dira pas : l'augure qui y est manifeste. C'est en cet emploi qu'est la différence entre augure et présage.
  • Étymologiquement, présager, praesagire, c'est connaître d'avance par quelque signe ; augurer, augurari, c'est deviner l'avenir par le chant et les mouvements des oiseaux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Se mis augures ne ment.... [, Rom. de Rou, 15219]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. auguri, augur, agur ; espagn. aguero ; portug. agouro ; ital. augurio ; d'augurium, d'augur (voy. AUGURE 1). Augure, dans l'ancien français, est un mot refait ; la forme antique est aür ou eür, qui est devenu heur (voy. ce mot).

augure

AUGURE. n. m. Présage, signe par lequel on juge de l'avenir. Chez les Romains, il se disait principalement du Présage qu'on tirait de l'observation du vol et du chant des oiseaux. Aujourd'hui il se dit de Tout ce qui semble présager, faire pressentir quelque chose que ce soit. Bon augure, mauvais augure. Augure sinistre. Augure funeste. Cet événement est un bon augure, est d'un bon augure, est de bon augure. Le médecin a tiré bon augure de cette crise. J'en conçois un favorable, un heureux augure. Vous présumez que mon entreprise réussira, j'en accepte l'augure.

Fig. et fam., C'est un oiseau de bon augure, C'est un homme dont l'arrivée fait prévoir quelque bonne nouvelle. On dit dans un sens contraire C'est un oiseau de mauvais augure.

augure

AUGURE. n. m. Celui dont la charge était d'observer le vol et le chant des oiseaux et la manière dont mangeaient les poulets sacrés, afin d'en tirer des présages. L'augure, étant consulté, répondit... La dignité d'augure était en grande considération parmi les Romains. L'augure public. Le collège des augures. Bâton d'augure.

Il se dit aujourd'hui figurément et familièrement de Ceux qui affectent d'être habiles à prévoir l'avenir. Prendre un ton d'augure. Les augures se sont réunis. Quel mauvais augure vous êtes!

augure

Augure, pour signe ou presage, Augurium.

augûre


AUGûRE, s. m. [2e lon. Brébeuf, Rollin et l'Ab. Guénée écrivent augur sans e: c'est une mauvaise ortographe.] Il se dit et du signe et de l'interprète. Bon, mauvais, funeste augûre. Augûre favorable. Prendre à bon augûre, à mauvais augûre, sans article. — Dignité d'Augûre: l'Augûre fut consulté, etc.
   On dit figurément qu'une chôse est de bon, de mauvais augûre, suivant qu'elle fait espérer du bien, ou craindre du mal. — Je souhaite que cela soit vrai: J'en accepte l'augûre.
   Il est des Dieux plus doux, plus équitables,
   Qui, vous sauvant de leurs mains redoutables;
   Sauront pourvoir à votre sureté.....
   Soit. Je veux bien en accepter l'augûre.
       Rousseau.
En style proverbial, on apelle oiseau de mauvais augûre, un homme dont la présence est odieûse, et sur-tout celui, qui aporte une mauvaise nouvelle, ou dont l'arrivée n'anonce rien que de funeste. L'Acad. dit aussi, Oiseau de bon augûre, de celui dont l'arrivée anonce une nouvelle agréable; mais celui-ci est moins usité.

Synonymes et Contraires

augure

nom masculin augure
2.  Familier. Personnage qui prédit l'avenir.
devin, oracle, prophète, vaticinateur.
Traductions

augure

Vorbedeutung, Wahrsagungomen, indication, portent, presage, sign, augury, oraclevoorteken, omen, vogelwichelaar, wichelaarאות לבאות (ז), הינבאות (נ)οιωνός, οιωνοσκοπία, οιωνοσκόποςавгур, авгуры (ogyʀ)
nom masculin
signe qui annonce l'avenir être de mauvais augure

augure

[ogyʀ] nmsoothsayer, oracle
de bon augure → of good omen
de mauvais augure [oiseaux] → of ill omen
être de bon augure → to augur well, to bode well
être de bon augure pour la suite → to augur well for the future, to bode well for the future
être de mauvais augure → to bode ill