aujourd'hui

aujourd'hui

adv. [ de au, jour, et de l'anc. adv. hui, aujourd'hui ]
1. Au jour où l'on est ; ce jour : Il arrive aujourd'hui. Son éditorial d'aujourd'hui était féroce.
2. Au temps où nous vivons ; de nos jours : Aujourd'hui, beaucoup de gens utilisent Internet actuellement, maintenant ; autrefois

aujourd'hui

n.m. inv.
Époque actuelle ; temps présent : Des aujourd'hui moroses.

aujourd'hui

adv. [ de au, jour, et de l'anc. adv. hui, aujourd'hui ]
1. Au jour où l'on est ; ce jour : Il arrive aujourd'hui. Son éditorial d'aujourd'hui était féroce.
2. Au temps où nous vivons ; de nos jours : Aujourd'hui, beaucoup de gens utilisent Internet actuellement, maintenant ; autrefois

AUJOURD'HUI

(ô-jour-dui) adv.
Le jour où l'on est. Aujourd'hui nous irons à Paris. Pour aujourd'hui.
Cela est heureux, lui répondis-je ; car de la manière que vous avez parlé tout aujourd'hui, je reconnais que vous avez grand besoin d'être éclairé [MONTESQ., Lett. pers. 101]
Le jour d'aujourd'hui, pléonasme populaire et fort peu recommandable, mais qui pourtant n'a pas été mal employé dans ce vers-ci :
L'univers est à lui [Dieu], Et nous n'avons à nous Que le jour d'aujourd'hui [LAMART., Médit. I, 2]
D'aujourd'hui en huit, en quinze, expression elliptique signifiant dans huit jours, dans quinze jours à compter d'aujourd'hui.
À présent, au temps où nous sommes. Les hommes d'aujourd'hui.
Vous êtes aujourd'hui ce qu'autrefois je fus [CORN., Cid, I, 7]
Fait-on autre chose aujourd'hui, où l'on peut dire que le démon n'est occupé qu'à.... [FLÉCH., Serm. II, 59]
Jusques aujourd'hui les créatures seules ont décidé de ma joie comme de mes chagrins [MASS., Afflict.]
Depuis ce moment fatal, qui vit souiller votre âme, jusques aujourd'hui, rien ne lui échappe [ID., Car. Passions.]
Tout cet intervalle qui s'est écoulé depuis votre naissance jusques aujourd'hui, ce n'est qu'un trait rapide.... [ID., ib. Mort.]
Au siècle d'aujourd'hui Qui voudra s'abaisser à me servir d'appui ? [BOILEAU, Sat. v.]
Aujourd'hui, opposé à demain ou hier, exprime un temps indéterminé. On approuve aujourd'hui ce que l'on condamnait hier. Aujourd'hui dans l'opulence, demain dans la misère.
Aujourd'hui que, au temps actuel où. Aujourd'hui que la vapeur abrége les distances. On dit dans le même sens aujourd'hui où.
Aujourd'hui où ce vice a infecté tous les âges.... [MASS., Prod.]
D'aujourd'hui, à partir du moment où nous sommes.
Ce n'est pas d'aujourd'hui que tu sais allier La vertu, les forfaits, l'amant, le meurtrier [VOLT., Catil. II, 2]
D'aujourd'hui je commence à sentir tout le poids de ma triste puissance [ID., Orphel. IV, 1]
D'aujourd'hui seulement je jouis de ma gloire [RAC., Andr. II, 5]
Où mon Abel est-il ? parle, est-ce d'aujourd'hui Que nous craignons Caïn ? que tu connais sa haine ? [GILB., Mort d'Abel, ch. VIII]
Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'opinion gouverne le monde [BALZ., liv. VI, lett. 1]
D'aujourd'hui, depuis le commencement de la journée.
Je ne l'ai point encore embrassé d'aujourd'hui [RAC., Andr. II, 5]
S. m. Les hommes n'ont qu'un aujourd'hui.
Il semble que nous nous croyions immortels et que nous devions au moins passer de plusieurs siècles cet aujourd'hui que le Fils de Dieu nous a toutefois marqué comme l'unique objet de nos soins et où il veut que nous les renfermions [BOURD., Pensées, t. II, p. 59]

REMARQUE

  • 1. Les grammairiens condamnent la locution jusqu'à aujourd'hui sur ce motif que la préposition à est déjà dans aujourd'hui (à le jour de hui). Massillon, dans les exemples cités ci-dessus, dit jusques aujourd'hui sans la préposition à, ce qui est la forme ancienne et régulière (voy. l'historique) ; cependant l'Académie admet jusqu'à aujourd'hui. Il est mieux de dire et d'écrire jusqu'aujourd'hui, comme nos anciens.
  • 2. À aujourd'hui se dit dans ces locutions-ci : Sans adieu, à aujourd'hui même, après midi ; On a remis l'affaire à aujourd'hui. Cette locution est dans le Dictionnaire de l'Académie ; elle paraît entrée dans l'usage. Ce même usage, ayant introduit d'aujourd'hui, introduit maintenant à aujourd'hui. Mais il faut restreindre autant que possible ces infractions à l'analogie que comporte aujourd'hui qui est : à le jour de hui.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Noz fumes ajornés par court au jour de hui [, Ass. de J. 86]
  • XIVe s.
    Telz desconfit au soir son adverse partie, Qu'au jour d'hui perdera les membres et la vie [, Guesclin. 4457]
    À estre au jour de huy mis au pilori [, Bibl. des Chartes, 2e série, t. III, p. 424]
  • XVe s.
    En ce joyeulx temps du jour dhuy, Que le mois de may se commance, Et que l'on doit laissier ennuy, Pour prendre joyeuse plaisance [CH. D'ORL., Bal. 17]
    Lasse ! or [je] me voy aujourdui si perie, Que nul ne fait envers moy son devoir [E. DESCH., Compl. de la France.]
  • XVIe s.
    Tout ce qui peult estre faict un aultre jour, le peult estre aujourd'huy [MONT., I, 78]
    Que l'amitié commence de ce jourd'huy entre nous [ID., I, 130]
    Au royaume de Narsingue encores aujourd'huy, les femmes.... [ID., I, 297]
    On veoid jusques aujourd'hui les dieux de la medecine se debattre de nostre anatomie [ID., II, 317]
    Le jour d'hier meurt en celuy du jour d'huy, et le jour d'huy mourra en celuy de demain [ID., II, 378]
    Les hommes d'aujourd'huy.... [ID., III, 284]
    .... Qui est cil aujourd'hui, Qui ne voudra ensuivre ce bon maistre ? [MAROT, I, 297]
    Car, ce jour d'hui, il me convient aller Coucher là-haut vers cette haulte roche [ID., I, 319]

ÉTYMOLOGIE

  • Composé de quatre mots : au jour d'hui (voy. HUI, qui signifie, à lui seul, le jour présent : notre locution actuelle est donc un pléonasme). Bourguig. aujod'hui.

aujourd'hui

AUJOURD'HUI. adv. de temps. Le jour où l'on est. Il arrive aujourd'hui à midi. Il a fait bien chaud aujourd'hui. Aujourd'hui qu'il est puissant, il pourra nous servir. Il part dès aujourd'hui. Ce n'est pas d'aujourd'hui que nous nous connaissons. La journée d'aujourd'hui est plus belle que celle d'hier. La fête d'aujourd'hui. Le saint d'aujourd'hui. Il n'a la fièvre que d'aujourd'hui. On a remis l'affaire à aujourd'hui. Ce sera pour aujourd'hui. J'ai différé jusqu'aujourd'hui, ou jusqu'à aujourd'hui à vous donner de mes nouvelles.

Il s'emploie aussi comme nom. Aujourd'hui passé, ils ne seront plus reçus à faire leurs offres. Nous avons tout aujourd'hui pour prendre nos mesures.

D'aujourd'hui en huit, en quinze, etc., Dans huit jours, dans quinze jours, etc., à compter d'aujourd'hui.

Il signifie aussi, d'une manière plus générale, À présent, au temps où l'on est. Cela se pratiquait autrefois, mais aujourd'hui on en use autrement. Les jeunes gens d'aujourd'hui. La mode d'aujourd'hui.

Il sert également à désigner un Temps quelconque par rapport à un autre qui en est fort rapproché, et, dans ce sens, on l'oppose ordinairement à Demain ou à Hier. Aujourd'hui elle veut une chose, demain une autre. Aujourd'hui sur le trône et demain dans les fers. Ce qui fut bien hier peut-il être mal aujourd'hui?

aujourd'hui


AUJOURD'HUI, adv. de temps. [O-jour-dui.] Autrefois on écrivait aujourd'huy avec un y grec, mais sans sujet. — Il signifie le jour où l'on est: "Il arivera aujourd'hui. Il fait froid aujourd'hui; il a plu tout aujourd'hui. La Fête, le Saint d'aujourd'hui, etc.
   Rem. 1°. Il faut prononcer aujourd'hui, et non pas aujord'hui, comme prononcent quelques-uns, sur-tout dans le haut Dauphiné. — On dit au Palais, cejourd'hui.
   2°. Cet adverbe est traité comme un nom, et il a tous les cas des noms. Nomin. Aujourd'hui ressemble à hier. Génit. "Le temps d'aujourd'hui ne ressemble à pas celui d'hier. Dat. On a remis l' afaire à aujourd'hui. Accusat.: j'aime mieux pour cette opération, aujourd'hui que demain. Ablat. Ce n'est pas d'aujourd'hui que je vais, etc. "C'est un garçon que nous avons d'aujourd'hui. Mariv.
   3°. AUJOURD'HUI se place indiféremment, selon le besoin, devant ou après le verbe; jamais entre l'auxiliaire et le participe; aujourd'hui j'irai; j'irai aujourd'hui; je suis allé aujourd'hui, ou aujourd'hui je suis allé, et non pas je suis aujourd'hui allé
   4°. Faut-il dire, jusqu'à aujourd'hui, ou jusqu'aujourd'hui? Vaugelas raporte les deux sentimens, et ne décide rien. Th. Corneille et l'Acad. étaient pour jusqu'à aujourd'hui. On le dit ainsi en prôse, disait-elle, comme on dit, jusqu'à hier, jusqu'à demain: mais il est permis aux Poètes de dire jusqu'aujourd' hui, sans quoi, à cause de l'hiatus, ils ne pourraient jamais user de cette expression. Dans la dern. Édit. elle a retranché cette remarque, et ne done d'exemple que de, jusqu'à aujourd' hui. M. de Vailly se décide pour le 2d, et la raison qu'il en done c'est l'analogie; on doit dire jusqu'aujourd'hui, comme on dit jusqu'ici, jusque-là, jusqu'auprès: mais l'analogie ne me parait pas juste, parce que ces adverbes ici, , auprès, ne sont pas susceptibles d'être précédés par la prép. à, comme l'est aujourd'hui. L'Acad. cite pour le sentiment contraire des exemples plus analogues, jusqu'à hier, jusqu'à demain. — Une meilleure raison pour jusqu'aujourd'hui, serait, ce me semble, que l'article est déjà renfermé dans ce mot, au jour d'hui: pourquoi donc le répéter?
   5°. AUJOURD'HUI se dit aussi d'un temps indéterminé.
   Aujourd'hui sur le trône, et demain dans les fers.,
   Aujourd'hui dans un casque, et demain dans un froc.
       Boil.
Il signifie encôre le siècle présent. "C'est l' usage d'aujourd'hui "On ne vit plus aujourd'hui, comme on faisait autrefois.

Synonymes et Contraires

aujourd'hui

adverbe aujourd'hui
2.  Le jour où nous sommes.
Traductions

aujourd'hui

heute, heutzutagetodayheden, vandaagהיום (תה״פ), הַיּוֹםσήμεραhoyhojeсегодняoggiДнесdnesi dagtänään오늘 (oʒuʀdɥi)
adverbe
1. au jour où l'on parle Je pars aujourd'hui.
2. en ce moment, actuellement les jeunes d'aujourd'hui

aujourd'hui

[oʒuʀdɥi] adv
(= ce jour) → today
aujourd'hui en huit → a week today, a week from now
aujourd'hui en quinze → two weeks today, two weeks from now
à partir d'aujourd'hui → from today, from today's date
à dater d'aujourd'hui → from today, from today's date
(= de nos jours) → today, nowadays
les jeunes d'aujourd'hui → young people today, the youth of today