aulne


Recherches associées à aulne: peuplier

aulne

[ on] ou

aune

n.m. [ lat. alnus ]
Arbre poussant au bord des eaux, dont l'espèce la plus courante est le vergne.

aulne

(on) , (oln)
nom masculin
arbre qui pousse dans les milieux humides ramasser du bois d'aulne

AULNE

(ô-n') s. m.
Voy. AUNE.

aulne

AULNE. n. m. Arbre qui croît dans les lieux humides. Planter des aulnes. Des sabots d'aulne. On écrit aussi AUNE.

aulne

Aulne, f. pen. est une espece d'arbre fluviatile, ou pour plus generalement dire Aquatique (car elle s'aime en fonds moiteux) laquelle est de bois tendre et leger, ne portant ne fruict ne semence, l'escorce duquel sert aux tanneurs de cuyrs. Alnus, duquel mot Latin le dessusdit François est fait. voyez Aulnaye. aulne aussi est une espece de mesure, à mesurer draps de laine, toiles, tapisseries, passemens, et autres telles marchandises, laquelle contient de long trois pieds sept poulces, et huit lignes, lesquelles lignes sont figurées ainsi /-/-/-/-/-/-/-/ Et se divise premierement en deux parties égales, appelées demies aulnes, puis en trois égales parties, qu'on dit tiers d'aulne. Puis en quatre aussi égales appelées quarts d'aulne. Puis en huit égales parties, qu'on appelle demis quartiers. Et finalement en seize parties égales, appelées seiziesmes, qui est la derniere et moindre partition de l'aulne, qu'on face, et dont on use. En chacune desquelles parties de desbris de l'aulne, pour les nommer on adjouste tousjours ledit mot aulne, comme un tiers d'aulne, un quart d'aulne, un demy quart d'aulne, un seiziesme d'aulne. Et est notamment dit cy dessus draps de laine, parce que l'aulne cy dessus est l'aulne commune, dont chacun use, fors les marchans de draps de soye, qui ont l'aulne plus petite, d'environ demy poulce. On appelle aussi aulne, le baston estelonné à l'estelon de la mesure dessusditte, auquel avec petits clouds de laton à teste de daulphin, fleur de lys, ou estoile, toutes lesdittes partitions de l'aulne sont marquées. Vlna, dont vient le François, Aulne, par prothese de la voyele A. Selon ce on dit, Cette tapisserie contient cent aulnes.

Aulne quarree, ou aulne en quarré, est le mesurage de l'aulne en tous sens, c'est à dire en long, et en large, et non en long seulement, Vlna quaquauersus ducta, vel prorsum deorsumque directa. De laquelle façon de mesurage sont aulnées les tapisseries de haute lice. Bailler à aucun tout du long de l'aulne, est une maniere proverbiale de parler, usitée par le François, semblable à cet autre de mesme livrée, Je luy ay baillé toutes ses façons, quand il veut dire qu'il n'a laissé rien en derriere pour bien travailler aucun. Car ces manieres de parler se prennent tousjours en mauvaise part, et par indignation. Comme si l'un de deux plaidants menaçoit sa partie de la bien chicaner, et promener en procez, luy diroit, Je vous en bailleray tout le long de l'aulne: ou, Je vous bailleray toutes vos façons. Nihil molestiae taediique reliquum faciam, ita te misere litigando pessundabo. La premiere maniere de parler est prinse de l'aulnage, lequel est tout à bout, quand l'aulne entiere y est: et la seconde, du labourage des terres et vignes, qui consiste en trois ou quatre façons, lesquelles leur estans entierement baillées, elles sont tout à bout cultivées.

Traductions

aulne

Erle, alder

aulne

alder

aulne

Olše

aulne

Alder

aulne

Alder

aulne

[o(l)n] nmalder