aumônière

(Mot repris de aumônières)

aumônière

n.f.
Petite bourse que l'on portait à la ceinture et qui contenait l'argent pour les aumônes.

AUMÔNIÈRE

(ô-mô-niê-r') s. f.
Bourse qu'on portait autrefois à la ceinture.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    À iceles enseignes qu'hier soir [il] ot m'aumosniere [, Berte, XI]
    Nus ne nule de leur mestier ne puet ourdir ne en treçons ne en aumosnieres, ne en autre euvre [, Liv. des mét. 192]
    C'est l'ordenance, l'acort et l'establissement que les persones cidesouz nommées, mestresses et ouvrieres de la ville de Paris, de faire aumosnieres sarrazinoises conjointement ensemble [, ib. 382]
    Cist pelerins qui là gisoit, Une riche aumosniere avoit, Qui iert laciée à sa coroie [, Ren. 19298]
    Lors [l'amour] a de s'aumoniere traite Une petite clef, bien faite, Qui fu de fin or esmeré [, la Rose, 2009]

ÉTYMOLOGIE

  • Aumône ; provenç. almosnera.

aumônière

AUMÔNIÈRE. n. f. Sorte de bourse qu'on portait anciennement à la ceinture.