aunage

(Mot repris de aunages)
Recherches associées à aunages: aunaie, aune

AUNAGE

(ô-na-j') s. m.
Mesurage à l'aune.
Nombre d'aunes d'une pièce d'étoffe. Vérifier l'aunage.
Terme de féodalité. Droit de marque et d'étalonnage que payaient les marchands.

ÉTYMOLOGIE

  • Auner.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AUNAGE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Aulnaige [MANTELLIER, Gloss. Paris, 1869, p. 8]

aunage

AUNAGE. n. m. Mesurage à l'aune; Nombre d'aunes que contient une pièce d'étoffe, de toile, etc. Faire bon aunage. L'aunage n'est pas bon. Ce marchand gagne sur l'aunage. Vérifier l'aunage d'une pièce de toile. L'aunage des pièces de drap diffère suivant les manufactures.

aunage


AUNAGE, s. m. AûNE, s. f. AUNER, v. a. [Onaje, ône, oné. 1re dout. au 1er et 3e; longue au 2d.] L'aûne est une mesûre de trois pieds et huit pouces de longueur, telle qu'elle est à Paris. Acad. Mesure de longueur, en usage dans diférens pays, et qui n'est pas la même par-tout. Celle de Paris contient trois pieds sept pouces huit lignes. Dict. du Citoyen.
   AUNAGE est le mesurage à l' aûne: Faire bon aunage, l'aunage n'est pas bon.
   AUNER, mesurer à l'aûne: "Auner une pièce de toile, de drap. Auner fidèlement, auner mal.
   Rem. 1°. Quelques-uns écrivent aulne: c'est l'anciène ortographe. On écrivait aussi ausne.
   2°. Aûne a fourni à quelques locutions proverbiales: mesurer les autres à son aûne: juger d'eux par soi-même. — Se mesurer à son aûne: se rendre justice. "Que suis-je pour être glorieux? ne faut-il pas se mesurer à son aûne? — Il ne faut pas mesurer tout le monde à la même aûne: "Bayle dit que n' y ayant pas de proportion entre le fini et l'infini, il ne faut pas se promettre de mesurer à la même aûne la conduite de Dieu et la conduite des hommes. L'expression est bâsse pour un objet si sérieux et si respectable. — Les hommes ne se mesûrent pas à l'aûne: il ne faut pas juger de leur mérite par leur taille. — Au bout de l'aûne faut le drap: les chôses iront tant qu'elles pourront aller. — Savoir ce qu'en vaut l'aûne; en avoir fait l'épreuve.
   J'en ai tâté: je sais ce qu'en vaut l'aune,
   J'aimerois mieux gueuser et demander l' aumône.
       Grégoire.
Tout du long de l'aûne; expression adverbiale et proverbiale. Beaucoup, excessivement. Molière dit tout le long, etc.
   C'est véritablement la Tour de Babylone,
   Car chacun y babille, et tout le long de l'aune.