auteur

auteur, e

n. [ lat. auctor, celui qui produit, de augere, augmenter ]
1. Personne qui est à l'origine de qqch, responsable d'un acte : L'auteur d'une découverte
découvreur : La police recherche les auteurs du vol
les voleurs
2. Écrivain, créateur d'une œuvre littéraire, artistique, d'un texte : Cette femme est un auteur à succès. L'auteur d'un film
le réalisateur

AUTEUR

(ô-teur) s. m.
Cause première d'une chose. L'auteur de toutes choses, Dieu. L'auteur de cette guerre. Il est l'auteur de sa fortune. L'auteur d'une race, d'une famille. La nature, auteur de toutes choses. Une femme fut l'auteur de l'entreprise.
Laissons aux dons de l'auteur de la nature tout leur prix et tout leur usage [MASS., Conti.]
Grâce à l'auteur de l'univers [LA FONT., Fabl. II, 5]
La mort m'avait ravi les auteurs de mes jours [RAC., Esth. I, 1]
Cent fois j'ai voulu me jeter aux pieds des auteurs de mes jours [J. J. ROUSS., Hél. I, 4]
Madame, au nom des dieux auteurs de notre race.... [RAC., Iphig. III, 1]
J'en suis le seul auteur [de la conspiration], elle n'est que complice [CORN., Cinna, V, 2]
Et vous qui de sa chute êtes l'unique auteur [ID., Nicom. IV, 5]
Il est l'unique auteur de nos meilleurs destins [ID., Héracl. V, 4]
L'amour, ce doux auteur de mes cruels supplices [ID., Cid, V, 4]
Je le plains, d'autant plus qu'auteur de son ennui.... [RAC., Andr. III, 3]
Périsse le Troyen, auteur de nos alarmes [ID., Iphig. II, 2]
Chacun veut voir l'auteur de tant d'illustres faits [ROTR., Bélis. I, 1]
Inventeur. L'auteur d'un procédé. Les Phéniciens, qu'on dit être les auteurs de l'écriture alphabétique.
Celui, celle qui a fait un ouvrage de littérature, de science ou d'art. Corneille, auteur du Cid. Madame Deshoulières, auteur de poésies pastorales. Il ou elle est l'auteur de ce tableau. Absolument, écrivain. Les auteurs grecs et latins. Suivant quelques auteurs. La plupart des auteurs que j'ai consultés. Quel auteur lisez-vous ? Je traduis un auteur difficile.
Il y a des auteurs graves pour appuyer toutes les opinions [SÉV., 307]
En termes de jurisprudence, celui de qui on tient quelque droit. On lui disputait la possession de cette terre ; il fit appeler ses auteurs en garantie.
Celui, celle dont on tient une nouvelle. Voilà ma nouvelle, et c'est cette dame qui est mon auteur.
Elle découvrit ce qu'elle en avait appris [de la conjuration] à des personnes de considération, sans cependant nommer son auteur [VERTOT, Révol. rom. XII, p. 171]
Des bruits, sans auteurs, mêlaient des choses fausses avec les vraies, et augmentaient l'inquiétude du sénat et la crainte des gens de bien [ID., ib. p. 192]
Adj. Une femme auteur.
Une de mes chances était d'avoir toujours dans mes liaisons des femmes auteurs [J. J. ROUSS., Conf. liv. IX]

REMARQUE

  • Boileau, Sat. X, a pu écrire ironiquement : Vais-je épouser ici quelque apprentive auteur ? Mais on ne dirait pas une auteur, la première auteur, une spirituelle auteur, etc. ; il faut : cette dame est un charmant auteur, elle est le premier auteur de mes maux ; cette demoiselle est un spirituel auteur, LEGOARANT.
  • = HIST. XIIIe s.
    Ains est prouvé par les meilleurs auteurs ki parolent de ces trois sciences [ALEBRAND, f° 1]
    Si en puis bien trere à garant Ung acteur qui ot non Macrobes, la Rose, 7, Un livret i trovai, Si luc [je lus] dusqu'à la fin ; mult durement l'amai ; Le nom de son autor ne le sien je ne sai [RUTEB., 232]
  • XVe s.
    À parler par raison et considerer les articles et points dessus dits qui sont tous veritables ; car moi, auteur, en ai esté suffisamment informé par les nobles du royaume de Portingal [FROISS., II, III, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. auteu ; provenç. auctor, actor ; espagn. autor ; portug. author ; ital. autore ; de auctorem, de augere, accroître ; radical sanscrit, ôjas, force.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    AUTEUR. Ajoutez :
    Principe, origine, source.
    ... Pensers mélancoliques, Auteurs d'aventures tragiques, [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]

auteur

AUTEUR. n. m. Celui qui est la première cause de quelque chose. Dieu est l'auteur de la nature. JÉSUS-CHRIST est l'auteur de notre salut. Les auteurs de la sédition, de la conjuration furent punis. On ne connaît point l'auteur de cette nouvelle. Vous êtes l'auteur de ma ruine. On n'a pu découvrir l'auteur de ce forfait. Il ne fut que l'instrument du crime; un tel en est l'auteur, le premier, le véritable auteur.

Les auteurs d'une race, Ceux dont elle est sortie. C'est dans ce sens qu'on dit, en termes de Jurisprudence, Les collatéraux descendent d'un auteur commun.

Les auteurs de nos jours, Notre père et notre mère.

Il signifie aussi Inventeur. L'auteur d'une découverte, d'un procédé. Il est l'auteur de ce système. Les auteurs des opinions nouvelles. L'auteur d'un projet.

Il se dit spécialement de Celui qui a fait un ouvrage de littérature, de science ou d'art. L'auteur de ce livre est inconnu. Cette musique est d'un auteur célèbre. Après la pièce, le public demanda le nom de l'auteur. Quel est l'auteur de ce tableau? On le dit aussi des femmes. Cette dame est l'auteur d'un fort joli roman.

Il signifie absolument Celui qui a écrit quelque ouvrage ou qui écrit habituellement des ouvrages. Bon auteur. Mauvais, médiocre auteur. Il s'est fait auteur. La condition, la vie, le métier d'auteur. La réputation, la célébrité, la gloire de cet auteur. Auteur ancien. Auteur moderne. Auteur classique. Auteur grave. Auteur frivole. Auteur dramatique. Auteur grec, latin, italien, arabe. Auteur approuvé. Auteur orthodoxe. Auteur apocryphe. Auteur anonyme. Auteur pseudonyme. Auteur original. Les auteurs sacrés. Les auteurs profanes. Auteur contemporain. On dit adjectivement, dans ce sens, Une femme auteur.

Il désigne quelquefois par extension l'Ouvrage même d'un auteur. Lire un auteur. Commenter, expliquer, critiquer un auteur. Entendre les auteurs. Citer un auteur. Compiler des auteurs. Collection, choix des auteurs grecs, etc. Étudier les bons auteurs. Il possède à fond ses auteurs.

Il signifie également Celui de qui on a appris quelque nouvelle. C'est mon auteur. Je vous nomme mon auteur. Je vous cite mon auteur. Il ne veut pas dire son auteur. En ce sens, on dit aussi d'une Femme C'est elle qui est mon auteur.

En termes de Jurisprudence, il se dit de Celui de qui on tient quelque droit. On lui disputait la possession de cette terre, il fit appeler ses auteurs en garantie.

auteur


AUTEUR, s. m. [O-teur, les 2 syll. sont douteûses: eur est long au pluriel: Auteurs.] 1°. Celui qui est la première caûse de quelque chôse. Dieu est l'auteur de la Natûre, il n'est point l'auteur du péché. J. C. est l'auteur de notre salut. "Les Auteurs de la sédition. = 2°. Celui qui a composé un Livre, ou quelqu'ouvrage d'esprit, grand ou petit, en prôse ou en vers: "Auteur ancien ou moderne, grec ou latin, français ou anglais. Auteur classique, aprouvé, ortodoxe, ou anonyme, apocriphe. Auteur original, bon ou mauvais, estimé ou méprisé. = 3°. En termes de Palais, on entend par Auteurs, non-seulement les ancêtres, mais encôre ceux de qui l'on a aquis des possessions, ou aux droits de qui l'on a succédé. Bossuet s'est servi de cette locution dans son Hist. des Variations. "Lorsqu'ils (les Protestans) nous allèguent tous ces siècles, ce n'est pas leurs Auteurs qu'ils nous nomment, mais leurs complices. Cet illustre Écrivain aimait à employer les termes du Barreau. On dit, en ce sens, l' auteur d'une nouvelle, celui de qui on la tient. "Je vous nomme mon Auteur. On le dit même d'une femme: c'est elle qui est mon Auteur.
   Rem. 1°. On écrivait autrefois Autheur, et Boileau a employé cette ortographe.
   2°. Quand on parle des ouvrages d'esprit, Auteur est de deux genres: "Il ou elle est Auteur de ce Livre, de ces vers, etc. "L'Auteur a dévelopé l' intrigue qu'elle n'avoit fait qu'indiquer d'abord. Merc. Persone n'en peut trouver les moyens mieux que l'Auteur elle-même. Ibid. Mais ailleurs on dit toujours Auteur au masculin. L'Ab. Desfontaines a blâmé le P. Catrou d'avoir dit: on s'empressa de connoître la première Auteur de cette entreprise. Voy. ÉCRIVAIN.

Synonymes et Contraires

auteur

nom masculin auteur
1.  Personne qui est à l'origine de.
2.  Personne qui accomplit une action.
3.  Créateur d'une œuvre.
Traductions

auteur

Autor, Schriftsteller, Verfasser, Urheber, Autorinauthor, writerauteur, schrijver, schepper, bedenker, stilist, dader, maker, veroorzaker, ontwerperמחבר (ז), סופר (ז), מְחַבֵּר, סוֹפֵרskrywerautorforfatterσυγγραφέας, δημιουργός, υπαίτιοςaŭtoro, verkistoautor, autorakirjailija, kirjoittajaszerzőpelaku, pengarangautore, autrice, artefice, ideatore, progettistaauctorautor, autorka, pisarzautorautorавторautor, autorkaförfattare作者مُؤَلِّفautor著者저자forfatterนักประพันธ์yazartác giảАвтор作者 (otœʀ)
nom masculin
1. personne qui est la cause de qqch l'auteur d'un crime
2. personne qui a écrit un livre un auteur à succès
3. personne qui écrit des chansons un auteur-compositeur

auteur

[otœʀ]
nm/f (= écrivain, poète) → author
une auteure très connue → a very well-known author
nm (= personne à l'origine de qch) [crime] → perpetrator
l'auteur de cette invention → the inventor of this
l'auteur de cette remarque → the person who made that remark, the person who said that