avaleresse

AVALERESSE

(a-va-le-rè-s') s. f.
Nom, dans les mines de houille, des bures que l'on est occupé à creuser, tant que l'on n'a pas atteint la houille.
Un fonçage ouvert dans les couches crétacées ne prend le nom de puits que lorsqu'il est arrivé au terrain houiller et qu'il a été cuvelé ; tant que son existence n'a pas été assurée, il reste désigné sous le nom d'avaleresse [BURAT, Traité des minéraux utiles, p. 215]
À la fin de 1871, les charbonnages du Hainaut comprenaient 101 puits d'exhaure, 192 puits d'extraction en activité et 82 puits d'extraction en réserve ou en avaleresse, c'est-à-dire en préparation [, Journ. offic. 6 nov. 1872, p. 6842, 2e col.]

ÉTYMOLOGIE

  • Avaler, au sens de descendre.