avance

avance

n.f.
1. Action d'avancer ; progression : Notre avance a été ralentie par la pluie marche
2. Distance ou espace de temps qui sépare des suivants : L'avance du groupe de tête a diminué.
3. Gain de temps par rapport au moment prévu : Prendre de l'avance dans un travail retard
4. Paiement anticipé de tout ou partie d'une somme due ; prêt consenti à certaines conditions : J'ai versé une avance acompte
À l'avance ou d'avance ou par avance,
avant le moment fixé ou prévu ; par anticipation : Prévenir plusieurs jours à l'avance. Chambre payable d'avance. Je vous envoie par avance la liste.
En avance,
avant l'heure, la date ; avant le moment considéré comme normal dans une évolution : Elle est arrivée en avance. Cette élève est en avance d'un an. Être en avance sur son temps avoir des idées nouvelles

avances

n.f. pl.
Tentatives de nouer ou de renouer des relations, ou d'entamer une liaison amoureuse : Faire des avances à qqn.

AVANCE

(a-van-s') s. f.
Tout ce qui est en avant par rapport à autre chose. Partie de bâtiment qui est en saillie. Faire ou former une avance.
Une petite avance Qu'avait un toit [LA FONT., Orais.]
Espace de chemin qu'on a parcouru avant quelqu'un. L'ennemi qui avait tant d'avance. Prendre ou gagner de l'avance.
A peine séparés par une courte avance, Les fuyards n'avaient plus qu'une faible espérance [LAMART., Joc. III, 7]
Ils ont pris l'avance, ils sont partis en avant.
Une lettre en avance Avait divulgué.... [MOL., l'Étour. IV, 1]
Fig. Prendre l'avance sur ses camarades, être plus avancé qu'eux dans ses études.
Ce qui, déjà fait ou acquis, sert ultérieurement. Avoir rassemblé ses matériaux est une véritable avance.
C'est une grande avance que d'avoir l'esprit en repos [SÉV., 254]
Au plur. Premières démarches auprès de quelqu'un, recherche de sa société. Répondre aux avances d'amitié qu'on nous fait. Je veux faire les premières avances pour nous réconcilier.
Il est dangereux à la cour de faire les avances [LA BRUY., 8]
Il n'a pas dédaigné de faire toutes les avances [BOSSUET, II, Annonc. 1]
Jamais les Sacramentaires n'avaient fait de si grandes avances envers les Luthériens [ID., II, Var. 14]
Abaissons-nous à faire des avances [MOL., Psy. I, 1]
Il trouva mauvais qu'elle ne lui eût point fait d'avances [HAMILTON, Gramm. 6]
Elle avait fait toutes les avances pour s'emparer de sa confiance [ID., ib. 9]
J'ai fait toutes les avances de cette amitié [SÉV., 8]
Louis XIV avait déjà fait quelques avances pour la paix [VOLT., Louis XIV, 21]
L'impératrice [Marie d'Aragon, femme d'Othon III] ayant fait des avances à un jeune comte italien qui les refusa par vertu [ID., Mœurs, 45]
Lorsque l'on aime une déesse, Elle fait ces avances-là [LA FONT., Nic.]
Je n'aime point qu'on me fasse d'avance [ID., Court.]
Somme prêtée, payement anticipé. Faire une avance. Qu'il fallait que l'État fît des avances à ceux.... Ayant reçu une faible avance. Les avances nécessaires pour cette spéculation. Terme de change. Avance pour le tireur, somme que le tireur d'une lettre négociée reçoit au-delà du pair. Avance pour le donneur, somme que le tireur reçoit en moins.
Par avance, loc. adv. Par anticipation. Il a payé par avance.
Du trouble de mon cœur jouissant par avance [RAC., Baj. I, 3]
L'ingrat, de mon départ consolé par avance [ID., Bérén. IV, 5]
Mes entrailles pour toi se troublent par avance [ID., Phèd. IV, 3]
Mes larmes par avance avaient su la toucher [ID., Iphig. II, 5]
Je vous réponds assez souvent par avance [SÉV., 232]
Pouvons-nous ne les pas plaindre par avance ? [LA BRUY., Disc. s. Théophr.]
Ce n'était pas le moyen d'obtenir l'enregistrement qu'ils demandent, que de montrer ainsi par avance à quoi ils s'en veulent servir [PASC., Prov. 19]
Bénissez par avance la sagesse miséricordieuse de celui qui saura tirer de vos passions un nouvel avantage pour sa gloire [MASS., Car. Lazare.]
D'avance, loc. adv. Avant le temps où une chose doit ou peut se faire. L'arrêt qui l'a condamné était prononcé d'avance.

REMARQUE

  • On dit fréquemment : je vous payerai à l'avance. Cela n'est pas conforme au bon usage, qui ne reconnaît que par avance ou d'avance.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Dictes moy, dame noble et bonne, L'avance, si ferez l'aumosne [LA FONTAINE, 872]
  • XVIe s.
    Les quelques capitaines eurent soin de la faire habiller et armer, il mit au bout de la cedulle qu'il fit pour cette avance : à la charge que.... [D'AUB., Vie, X]
    Il prit le chemin de Monterau-fautYonne, qui estoit celui de l'avance vers ses Allemans [ID., Hist. I, 118]
    Il n'eut pas fait 400 pas qu'il part du corps-de-garde un homme qui faisoit les mesmes arrests et avances que lui, et toutesfois l'outrepassa de peur de lui donner l'allarme [ID., ib. II, 342]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. AVANCER ; provenç. avansa.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AVANCE. - REM. Ajoutez : Mme de Sévigné se sert de la locution à l'avance, au lieu de d'avance ; mais elle la signale comme un provincialisme :
    Je vous écris un peu à l'avance, comme on dit en Provence [SÉV., 7 oct. 1676]

avance

AVANCE. n. f. Ce qu'on a mis en avant. Il désigne la Partie de bâtiment qui anticipe sur une rue, sur une cour, et qui sort de l'alignement du reste du bâtiment. L'agent voyer fera abattre cette avance.

Il signifie aussi l'Espace de chemin qu'on a devant quelqu'un. Il a tant de lieues, tant de journées d'avance sur nous. Il court mieux que lui, il lui donnera dix pas d'avance sur cent. Prendre de l'avance.

Il se dit également de Ce qui se trouve déjà fait dans une affaire, dans un ouvrage. C'est une grande avance, quand on veut composer un livre, que d'avoir des matériaux préparés. Si vous avez les mémoires qu'il vous faut pour écrire cette histoire, c'est autant d'avance.

Il sert, avec les prépositions De, En, Par, à former des locutions adverbiales qui marquent Anticipation de temps, soit par rapport à l'époque où l'on fait ordinairement une chose, soit par rapport à ce qui doit être fait ou dit postérieurement. Payer d'avance une année de son loyer. Payer quelqu'un par avance. Payer par avance. Payer une année d'avance. Je vous avertis d'avance que... Je m'en réjouis par avance avec vous. Je m'en réjouis d'avance. Je vous en fais mes compliments par avance. Il n'est pas l'heure : vous êtes en avance.

Il se dit aussi des Sommes que l'on prête, d'un paiement anticipé, d'un déboursé que l'on fait pour quelqu'un. Faire une avance de mille francs. Il a fait pour eux des avances considérables. C'est moi qui ai fait toutes les avances, tous les frais de cette entreprise. Fournir une somme à titre d'avance.

Être en avance, Avoir fait une avance de quelque somme. Je suis avec eux en avance de deux mille francs.

Il se dit en outre, au pluriel, des Premières recherches, des premières démarches pour amener une réconciliation, un accommodement, un traité, pour former une liaison d'amour ou d'amitié. Je veux bien me réconcilier avec lui, mais je ne ferai pas les avances. Ce n'est pas lui qui a recherché cette femme, elle a fait les avances, toutes les avances. On a repoussé toutes leurs avances. Mes avances ont été reçues froidement.

avancé

AVANCÉ, ÉE. adj. Qui fait saillie. Ouvrage avancé se dit, en termes de Génie militaire, d'un Ouvrage de fortification qui n'est pas contigu au corps de la place et qui contribue à la couvrir.

Par extension, Sentinelle avancée, Garde avancée, Sentinelle, garde qui est près de l'ennemi. Poste avancé, Poste placé en avant de celui qui garde la porte d'une ville forte. On dit aussi simplement Une avancée, n. f.

Il signifie aussi Qui est en avance sur les autres dans l'ordre physique et intellectuel. Jeune homme avancé dans ses études. Cet enfant est peu avancé pour son âge. Il a des idées avancées, Qui sont ou veulent être en avant des idées qui ont cours en son temps.

Viande avancée, Viande qu'on a trop tardé à manger et qui a beaucoup perdu de sa qualité, qui est près de se gâter.

La saison est bien avancée, Les fleurs, les fruits, les blés, etc., croissent avant le temps ordinaire. On dit dans le même sens Les arbres, les fruits, les fleurs, etc., sont fort avancés.

En termes de Palais, AVANCÉE s'emploie aussi comme nom féminin pour désigner une Ordonnance rendue pour faire passer un procès avant son tour de rôle.

avance


AVANCE, s. f. AVANCEMENT, s. m. [2e l. 3e e muet] Le 2d ne se dit que dans le fig. Travailler à l'avancement de sa fortune; le 1er se dit le plus souvent au propre; l'avance d'un toit, il a tant d'avance, tant de lieuës d'avance sur nous; c'est une grande avance pour bâtir, que d'avoir tous les matériaux; quelquefois au figuré, faire des avances; faire les premières démarches pour une réconciliation, pour lier un commerce amoureux. "Il est honteux à une femme de faire des avances. "Elle lui fit de grandes avances. — On dit aussi, faire les avances. "Un bon Chrétien doit faire les avances pour se réconcilier. — Il se dit ordinairement au pluriel. Avec nulle ou aucune, on peut mettre le singulier: "Il ne voulut faire nulle avance, aucune avance. "Les railleurs lui ont fait tant d'avance, (d'avances) qu'il sera toujours en reste, et qu'il pourra dificilement s'aquiter. Ann. Litt.
   D'AVANCE ou par avance; adv. C'est ainsi qu'il faut dire, et non pas à l'avance. "Je m'en réjouis d'avance, ou par avance. Mde. de Sévigné se moque du 3e: Je vous écris un peu à l'avance, comme on dit en Provence. M. Moreau s'est servi de cette locution. Et M. Necker aussi. On la trouve dans des Arrêts du Conseil, publiés durant son administration. L'on y fait dire au Roi, qu' il croit devoir ordoner à l'avance les recherches et les travaux propres à seconder l'exécution de ses desseins. On voit aussi à l'avance dans la proposition du sujet des prix de l'Acad. de Besançon, pour l'année 1772. "Il est nécessaire d'en faire des provisions considérables à l'avance. Bernard. — L'Acad. ne met que les deux premiers.
   EN AVANCE, adv. Être en avance, avoir fait une avance de quelque somme. "Je suis en avance de trois mille livres.
   * Un Auteur moderne dit mettre en avance, pour mettre en avant. "Vous mettez en avance, dit-il, à Voltaire, des propositions qui n'ont ni queuë ni tête, et puis on nous relance.
   AVANCEMENT, est 1°. progrès en quelque matière que ce soit: avancement dans un écolier, dans un élève, avancement du travail, avancement des lettres dû aux Princes qui les protègent; avancement dans les voies de la piété, etc. = 2°. Établissement de fortune; procurer l'avancement de quelqu'un; être cause de son avancement. = 3°. Ce qu'on done par avance à un fils, à un héritier. Avancement d'hoirie.
   * Rem. Avancement n'a de pluriel en aucun sens. L'Ab. Du Bos a tenté de lui en doner un: "Cette élévation d'esprit, qui fait mettre un juste prix aux avancemens où l'on peut aspirer. L'Auteur l'a fait imprimer en italique, pour montrer que c'étoit un mot hasardé, dans ce nombre.

Synonymes et Contraires

avance

nom féminin avance
1.  Action d'avancer.
2.  Avantage acquis sur quelqu'un.
3.  Somme avancée.
acompte, à-valoir, provision.
Traductions

avance

Fortkommen, Vormarsch, Vorschussvoorsprong, voorschotadvance, lead, startהתקדמות (נ), מקדמה (נ), מִקְדָּמָה, הִתְקַדְּמוּתantaŭeniro, fruiĝocengkeram, panjar, persekotπροκαταβολή, πρόοδοςавансavanzamento, vantaggioسَلَفzálohaforskudanticipo, avanceeteneminenavans前進선금forskuddpostępadiantamentoförskott (n)ความก้าวหน้าavanstiền tạm ứng前进предварително (avɑ̃s)
nom féminin
1. action de progresser, d'aller en avant retarder l'avance des troupes ennemies
2. distance parcourue devant qqn avoir de l'avance sur qqn
3. anticipation sur le moment prévu avoir une heure d'avance
avant le moment prévu arriver en avance à un rendez-vous Merci d'avance !
4. paiement anticipé demander une avance sur salaire
5. tentatives faites pour établir des liens avec qqn faire des avances à qqn

avance

[avɑ̃s]
nf
[troupes, expédition] → advance
[argent] → advance
une avance sur salaire → an advance on one's salary
une avance de 500 euros → an advance of 500 euros
(opposé à retard, sur un concurrent)lead
On a une avance de 3h sur eux → We've got a 3-hour lead on them.
Pour une fois, on a de l'avance → For once we're ahead of schedule.
une avance de 300 m → a 300 m lead
300 m d'avance → a 300 m lead
4 heures d'avance → a 4-hour lead
avoir de l'avance (pour un rendez-vous) → to be early; (dans un projet) → to be ahead of schedule
être en avance (à un rendez-vous) → to be early; (sur un programme) → to be ahead of schedule
on n'est pas en avance! → we've not got much time!
être en avance sur qn → to be ahead of sb
(= progrès) → progress
(TECHNIQUE) [élément mobile] → forward movement
avance papier (INFORMATIQUE)paper advance
(autres locutions) d'avance → in advance
payer d'avance → to pay in advance
à l'avance → in advance
longtemps à l'avance → well in advance
par avance → in advance
Nous vous remercions par avance → Thank you in advance. avances
nfpl (en vue d'une négociation)overtures; (amoureuses)advances