avaricieux, euse

AVARICIEUX, EUSE

(a-va-ri-si-eû, eû-z') adj.
Parcimonieux à l'excès ; qui lésine. Un homme avaricieux. Une humeur avaricieuse.
Substantivement.
Un avaricieux qui aime devient libéral [PASC., Amour.]
La peste soit de l'avarice et des avaricieux ! [MOL., Avare, I, 3]
Qui sont-ils, ces avaricieux ? [ID., ib.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li cuers avariscieus aquiert, ne lui caut [chaut] comment, et ne pot estre assasiés d'avoir [BEAUMANOIR, 21]
    Il convient au bailli avariscieux fere et souffrir assés de cozes qui sont contraires à son estat [ID., 22]
  • XIVe s.
    Ainsi voyons nous que l'avaricieux se delette en garder et assembler richesces [ORESME, Eth. 19]
    L'avaricieux dit que le liberal est trop large [ID., ib. 49]
  • XVe s.
    Un Bourguignon très avaricieux [COMM., III, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Avarice.