avarié

(Mot repris de avariee)
Recherches associées à avariee: avarier

avarié, e

adj.
Se dit d'un aliment qui n'est plus propre à la consommation : De la viande avariée gâté

avarie

AVARIE. n. f. T. de Marine. Dommage survenu à un bâtiment ou aux marchandises dont il est chargé. Ce vaisseau a éprouvé beaucoup d'avaries, a des avaries dans sa coque, dans sa chaudière. Ce navire a relâché dans tel port pour réparer ses avaries.

Grosses avaries, Celles qui ont lieu par tempête, naufrage ou jet à la mer, par capture ou rachat du navire. Menues avaries, Celles qui atteignent le navire ou les marchandises à l'entrée ou à la sortie des ports, des rivières, ainsi que les frais de lamanage, de touage, etc.

Il se dit, par extension, de Toute espèce de détérioration survenue à des objets soit pendant un voyage, soit dans un magasin.

Figurément il s'emploie pour SYPHILIS.

avarie


AVARIE, s. f. [3e long. 4e e muet.] Terme de Marine. Domage arrivé à un vaisseau, ou aux marchandises, dont il est chargé, depuis le départ jusqu'au retour. Acad. Trév. — Le dernier ajoute, dépense imprévue qu'on est obligé de faire pendant le cours du voyage.
   AVARIE, et AVANIE ont beaucoup de ressemblance dans l'ortogr. avec des sens bien diférens. Des Imprimeurs peu atentifs les confondent quelquefois l'un avec l'autre. "Un paquebot a passé dans le détroit sans essuyer aucune avarie (de la part des Môres.) Journ. de Brux. Il faut là avanie.

avarié

AVARIÉ, ÉE, adj. Qui a éprouvé quelque avarie, quelque domage: "Marchandises avariées.

Synonymes et Contraires

avarié

adjectif avarié
Traductions

avarié


avariée

מקולקל (ת), נשחת (ת), פגום (ת), קלוקל (ת), מְקֻלְקָל, רָקוּבbedorvenbasispoiltavariato, guastobeschädigtповреден損壞poškozenébeskadiget (avaʀje)
adjectif
pourri viande avariée

avarié

[avaʀje] adj
[viande, fruits] → rotten
(NAVIGATION) [navire] → damaged