avenu

avenu, e

adj. [ de l'anc. fr. avenir, arriver ]
Nul et non avenu,
considéré comme n'ayant jamais existé.

avenu

AVENU, UE. Participe passé de l'ancien verbe Avenir remplacé par ADVENIR. Il ne s'emploie que dans les expressions : Tenir pour non avenu. Considérer une chose comme nulle et non avenue, N'en tenir aucun compte, comme si elle n'avait pas dû advenir.

avenu


AVENU, ÛE, adj. et participe du verbe avenir. Il ne se dit qu'avec non.
   Il n'est rien que le temps n'absorbe & ne dévôre,
   Et les faits qu'on ignôre
   Sont bien peu différens des faits non avenus.       Rouss.
* Autrefois on l'employait sans négative. "Le Poëte, pour traiter des chôses avenues, ne seroit pas estimé moins Poëte. Acad. Sentimens sur le Cid. — L'Acad. ne le met plus que comme participe, avec le v. être, auxiliaire de son verbe, excepté avec non. "Ce qu'on craignoit est avenu; les chôses qui sont avenûes. "Il faut regarder cela comme une chôse non-avenûë.

Traductions

avenu

[av(ə)ny] adj
nul et non avenu → null and void