averne

AVERNE

(a-vèr-n') s. m.
Lac de la Campanie, près du quel était l'antre de la sibylle de Cumes, antre qui conduisait, suivant la mythologie, aux enfers. Poétiquement, les enfers mêmes.
Je m'en irais dans l'Averne Faire enivrer Alecton Et bâtir une taverne Dans le manoir de Pluton [MAÎTRE ADAM, Chanson.]

ÉTYMOLOGIE

  • Avernus ; le terme grec est composé de alpha privatif et du mot grec signifiant oiseau ; ainsi nommé parce qu'on disait que les vapeurs qui s'en exhalaient suffoquaient les oiseaux qui volaient dans ces parages.