aveuglé, ée

AVEUGLÉ, ÉE

(a-veu-glé, glée) part. passé.
Privé de la vue. Aveuglé par un coup de feu. Aveuglé par la poussière.
Fig. Aveuglé par la passion de l'or.
Ah ! que je crains, mes sœurs, les funestes nuages Qui de ce prince obscurcissent les yeux ; Comme il est aveuglé du culte de ses dieux ! [RAC., Esth. II, 9]
Ce n'est plus un vain peuple en désordre assemblé ; C'est d'un zèle fatal tout le camp aveuglé [ID., Iphig. V, 3]
Les cœurs si troublés Sur les vrais intérêts sont toujours aveuglés [VOLT., Zulime, I, 2]