avir

AVIR

(a-vir) v. a.
Rabattre les bords d'une pièce de ferblanterie pour assembler.

ÉTYMOLOGIE

  • Origine douteuse, comme celle de beaucoup de termes de métier, pour lesquels il n'y a pas d'historique. Pourtant on peut proposer l'ancien français haver, tirer à soi, havet, crochet (de l'ancien haut-allemand habên, tenir, saisir, d'après Diez) ; l'h se serait perdue, comme dans plusieurs mots.