avitailler

(Mot repris de avitaillez)

avitailler

v.t. [ de l'anc. fr. vitaille, vivres ]
Approvisionner un navire en vivres, en matériel ; ravitailler un avion en carburant.

avitailler


Participe passé: avitaillé
Gérondif: avitaillant

Indicatif présent
j'avitaille
tu avitailles
il/elle avitaille
nous avitaillons
vous avitaillez
ils/elles avitaillent
Passé simple
j'avitaillai
tu avitaillas
il/elle avitailla
nous avitaillâmes
vous avitaillâtes
ils/elles avitaillèrent
Imparfait
j'avitaillais
tu avitaillais
il/elle avitaillait
nous avitaillions
vous avitailliez
ils/elles avitaillaient
Futur
j'avitaillerai
tu avitailleras
il/elle avitaillera
nous avitaillerons
vous avitaillerez
ils/elles avitailleront
Conditionnel présent
j'avitaillerais
tu avitaillerais
il/elle avitaillerait
nous avitaillerions
vous avitailleriez
ils/elles avitailleraient
Subjonctif imparfait
j'avitaillasse
tu avitaillasses
il/elle avitaillât
nous avitaillassions
vous avitaillassiez
ils/elles avitaillassent
Subjonctif présent
j'avitaille
tu avitailles
il/elle avitaille
nous avitaillions
vous avitailliez
ils/elles avitaillent
Impératif
avitaille (tu)
avitaillons (nous)
avitaillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais avitaillé
tu avais avitaillé
il/elle avait avitaillé
nous avions avitaillé
vous aviez avitaillé
ils/elles avaient avitaillé
Futur antérieur
j'aurai avitaillé
tu auras avitaillé
il/elle aura avitaillé
nous aurons avitaillé
vous aurez avitaillé
ils/elles auront avitaillé
Passé composé
j'ai avitaillé
tu as avitaillé
il/elle a avitaillé
nous avons avitaillé
vous avez avitaillé
ils/elles ont avitaillé
Conditionnel passé
j'aurais avitaillé
tu aurais avitaillé
il/elle aurait avitaillé
nous aurions avitaillé
vous auriez avitaillé
ils/elles auraient avitaillé
Passé antérieur
j'eus avitaillé
tu eus avitaillé
il/elle eut avitaillé
nous eûmes avitaillé
vous eûtes avitaillé
ils/elles eurent avitaillé
Subjonctif passé
j'aie avitaillé
tu aies avitaillé
il/elle ait avitaillé
nous ayons avitaillé
vous ayez avitaillé
ils/elles aient avitaillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse avitaillé
tu eusses avitaillé
il/elle eût avitaillé
nous eussions avitaillé
vous eussiez avitaillé
ils/elles eussent avitaillé

AVITAILLER

(a-vi-tâ-llé, ll mouillées, et non a-vi-ta-yé) v. a.
Pourvoir de vivres et de munitions une place forte, un vaisseau en partance. S'avitailler, v. réfl. Se pourvoir de vivres.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et convenoit les François sur le pays chevaucher douze ou quinze lieues pour avitailler l'ost [FROISS., II, II, 9]
    Avitaillé l'ay de Confort, Contre Dangier et sa puissance [CH. D'ORL., Bal. 49]
    Sitost que les Allemans auroient avitaillé Nancy, ils s'en yroient [COMM., V, 8]
  • XVIe s.
    15 000 hommes d'armes, etc. le tout souldoyé et avitaillé pour six moys et quatre jours [RAB., Garg. I, 47]
    Il s'en venoit, avec son armée, avitailler Carignan [CARL., I, 41]
    Douze navires equippées et avitaillées à la raison [M. DU BELL., 171]

ÉTYMOLOGIE

  • À et vitaille, aujourd'hui victuaille (voy. ce mot).

avitailler

AVITAILLER. v. tr. Fournir de vivres une place, une ville qui court risque d'être assiégée ou un vaisseau prêt à partir. Après avoir mis une garnison dans une place, il faut encore l'avitailler. Il a vieilli. Voyez RAVITAILLER.
Traductions

avitailler

זיווד (פיעל), זִוֵּד