avives

AVIVES

(a-vi-v') s. f. plur.Terme de vétérinaire.
Engorgement des glandes parotides chez le cheval.
Ces glandes mêmes. Battre les avives, opération barbare des empiriques, qui consistait à contondre la parotide malade, afin d'en obtenir la guérison.

PROVERBE

    Si vous ne lui donnez cela, il en aura les avives, c'est-à-dire il désire fort cela.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Quant cheval a vives [, Ménagier, II, 3]
  • XVIe s.
    Puis lui mit une langue de serpent dans l'oreille, afin que le cheval, par un tremblement continuel, semblast avoir les avives [YVER, p. 642]
    Le plus asseuré remede, est d'arracher les avives avec la lancette, ce que fait l'expert mareschal [O. DE SERRES, 983]
    Avés vous point ouy qu'on sceut charmer ung cheval des avyves ? [PALSGR., p. 481]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. adivas, avivas, de l'arabe addziba, ad-dîba, sorte de mal de gorge chez le cheval (DOZY).