avorté, ée

AVORTÉ, ÉE

(a-vor-té, tée) part. passé.
Qui n'a pas reçu son développement. Fruit avorté.
Fig. Talent avorté.
Vos desseins avortés, votre haine trompée [CORN., Cinna, III, 4]
Voyant par mes bontés Une seconde fois ses desseins avortés [ID., Poly. III, 5]
Et peut-on voir mensonge assez tôt avorté Pour rendre à la vertu toute sa pureté ? [ID., Nicom. IV, 1]
Un faux germe avorté dans notre affection [RÉGNIER, Sat. XII]
Demi-dieux avortés, qui par droit de naissance Dans les camps, à la cour, règnent en espérance [GILB., Le dix-huitième siècle.]