avril

(Mot repris de avrils)

avril

[ avril] n.m.
Le quatrième mois de l'année.
Poisson d'avril,
attrape, plaisanterie traditionnelle du 1er avril.

AVRIL

(a-vrill, ll mouillées d'après l'Académie ; mais des grammairiens indiquent la prononciation a-vril, sans mouiller l'l : prononciation qui est en effet celle de plusieurs personnes. D'après Chifflet, au XVIIe siècle, l'l ne se prononçait jamais, et en effet plusieurs personnes disent encore aujourd'hui a-vri) s. m.
Le quatrième mois de l'année grégorienne. Nous partirons au mois d'avril. Avril est, dans le climat de Paris, sujet à bien des variations de température. Fig. Donner un poisson d'avril à quelqu'un, faire tomber quelqu'un le premier jour du mois d'avril dans quelque piége ridicule.
Je vais à l'autre bout de la ville, on se met à rire, et l'on me dit : Poisson d'avril ! [P. L. COUR., Lett. II, 56]
L'électeur parut en chaire, regarda la compagnie de tous côtés, puis tout à coup se prit crier : Poisson d'avril ! poisson d'avril ! [SAINT-SIMON, 287, 149]
Fig.
Ô bois, ô prés, ô monts, qui me fûtes jadis Dans l'avril de mes jours un heureux paradis [RÉGNIER, Plainte.]
Sans doute en mon avril, ne sachant rien à fond [V. HUGO, Voix, 30]
Terme de chasse. Petit avril, époque où les cerfs commencent à entrer en rut.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Blanche [il] a la barbe, come fleur en avrill [, Ch. de Rol. CCLV]
  • XIIIe s.
    À l'issue d'avril, un temps dous et joli [, Berte, I]
  • XVIe s.
    Elle dit à un petit poisson d'avril qu'elle avoit auprès de soi : Va-t'en suivre ce gentil-homme.... [DESPÉR., Contes, XXXIII]
    Adieu ma liberté, j'en appelle à tesmoing Ce mois qui du beau nom d'Aphrodite s'appelle ; Comme les jours d'avril, mon mal se renouvelle [RONS., 253]
    Sur mon premier avril, d'une amoureuse envie J'adoray vos beautez.... [ID., 264]
    Quand on perd son avril, en octobre on s'en plaint [ID., 282]
    Avril pleut aux hommes, may pleut aux bestes [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 234]
    Pluye d'avril, rosée de may [ID., ib. p. 247]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. aivri ; Berry, avri ; provenç. et espagn. abril ; ital. aprile ; d'aprilis. Le poisson d'avril a signifié un maquereau (entremetteur), à cause que le maquereau (poisson) abonde au mois d'avril, et signifie maintenant, par une autre figure, attrape.

avril

AVRIL. n. m. Le quatrième mois de l'année grégorienne. Cette année, nous aurons Pâques en avril.

Fig., Donner un poisson d'avril à quelqu'un, Faire accroire à quelqu'un, le premier jour d'avril, une fausse nouvelle, ou l'engager à faire quelque démarche inutile, pour avoir lieu de se moquer de lui.

avril

Avril, Aprilis, p est mué en v.

avril


AVRIL, s. m. [mouillez l'l finale.] Le quatrième mois de l'année. — Il se dit figurément et poétiquement: L'avril de mes jours, le beau temps de ma vie. Richelet: En l'avril de ses ans, à la fleur de son âge. — Doner un poisson d'Avril à quelqu'un; lui faire faire diférentes courses inutiles. Cette mauvaise plaisanterie n'a lieu que le premier d'avril.

Traductions

avril

AprilAprilapril, grasmaandаприлabrildubenΑπρίλιοςapriloabrilhuhtikuuaprile四月kwieceń, kwiecieńAbrilапрельnisanквітень四月aprilإِبْريلapriltravanj4월aprilเดือนเมษายนtháng Tưאפריל (avʀil)
nom masculin
quatrième mois de l'année être né en avril

avril

[avʀil] nmApril
voir aussi juillet
en avril → in April