bâté, ée

BÂTÉ, ÉE

(bâ-té) part. passé.
Chargé d'un bât Un âne, un mulet bâté. Fig. C'est un âne bâté, c'est-à-dire c'est un homme d'un esprit lourd, un ignorant.
Diantre soit de l'âne bâté [MOL., Bourg. gent. II, 4]
Ceux-ci [J. J. Rousseau, Diderot, d'Alembert] sont tous ânes bâtés, sous le rapport de la langue, pour me servir d'une de leurs phrases [P. L. COUR., Lett. II, 67]