bâtardement

BÂTARDEMENT

(bâ-tar-de-man) adv.
Par voie de bâtardise.
Pour le duc d'Orléans, le roi eut moins de répugnance, non comme neveu, mais comme gendre bâtardement [SAINT-SIMON, 416, 218]

ÉTYMOLOGIE

  • Bâtarde, et le suffixe ment.