bâtiment

bâtiment

n.m.
1. Construction destinée à servir d'abri et à isoler : L'usine comporte plusieurs bâtiments bâtisse édifice
2. Ensemble des métiers et industries de la construction : Travailler dans le bâtiment. Peintre en bâtiment.
3. Bateau de grande ou de moyenne capacité : Bâtiment de guerre navire, vaisseau

BÂTIMENT

(bâ-ti-man) s. m.
Toute construction servant à loger soit hommes, soit bêtes, soit choses. Les magnifiques bâtiments dont Rome était remplie. Un bâtiment destiné à recevoir des grains. Au plur. Administration, ministère des bâtiments.
Villacerf eut les bâtiments à la mort de Louvois, et fut aussi premier maître d'hôtel de la reine [SAINT-SIMON, 33, 131]
Action de bâtir.
Il donne plus de peine au bâtiment d'une maison qu'à celui.... [PASC., Lettre 3]
Fig.
Les philosophes, et Sénèque surtout, n'ont point ôté les crimes par leurs préceptes ; ils n'ont fait que les employer au bâtiment de l'orgueil [LAROCH., Max. 30]
Le bâtiment, les travaux de construction. Le bâtiment va en ce moment.
En termes de marine, un bâtiment de guerre, un bâtiment marchand. Équiper, armer un bâtiment. Dans le langage spécial, navire se dit d'un bâtiment de commerce ; vaisseau, d'un bâtiment de guerre ; et bâtiment, de tous les deux.

SYNONYME

  • BÂTIMENT, CONSTRUCTION, ÉDIFICE, MONUMENT. Étymologiquement, le bâtiment est ce qui porte, reçoit ; l'édifice est l'érection de ce que les latins appelaient aedes, une grande maison, un palais, un temple, etc. ; la construction est l'assemblage de matériaux avec la chaux et le mortier. Ces étymologies donnent les nuances. Tout ce qui se fait avec le mortier et le bois ou autres matériaux, est une construction ; une maison est une construction, un bâtiment, un édifice, suivant le point de vue ; mais un égout, un pont est une construction, et non un bâtiment, encore moins un édifice. Le bâtiment est tout ce qui est destiné à loger, soit hommes, soit bêtes, soit choses ; les écuries, les greniers sont aussi bien des bâtiments que les maisons. À bâtiment, édifice ajoute l'idée de grandeur architecturale ; un hôtel, un palais, une église sont des édifices. À édifice, monument ajoute l'idée de l'érection pour consacrer quelque grand souvenir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dieu aneantit les vaines entreprinses du bastiment de sa pyramide [MONT., II, 305]

ÉTYMOLOGIE

  • Bâtir ; provenç. bastiment ; anc. espagn. bastimento.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BÂTIMENT.
    Ajoutez :

    PROVERBE

      Proverbe parisien. Quand le bâtiment va, tout va.
  • Fig. Être du bâtiment, être du métier ; les gens du bâtiment, les gens du métier.
    Si on les écoute, l'art devient une sorte de sanctuaire inaccessible à tous ceux qui ne sont point initiés ; seuls les gens du bâtiment, comme on dit, sont capables de comprendre la valeur, la portée et les conséquences de certains tons, de certains glacis, de certains empâtements... [H. HAVARD, Rev. Britann. juin 1876, p. 480]

bâtiment

BÂTIMENT. n. m. Toute construction faite pour loger des hommes ou des animaux, ou pour abriter des denrées, des récoltes, pour servir à des industries, à des services publics, etc. Un bâtiment particulier doit être simple et commode. Cette industrie a exigé la construction de vastes bâtiments. Les bâtiments publics de cette ville, tels que la Bourse, l'Hôtel de ville, l'hôpital, sont de beaux édifices. Un corps de bâtiment. Bâtiment qui menace ruine. Entretenir, réparer un bâtiment.

Il signifiait autrefois, d'une façon générale, Action de bâtir. Il a gardé ce sens pour désigner l'Ensemble des principales industries du bâtiment, telles que la menuiserie, la charpenterie, la serrurerie, etc. Ouvriers du bâtiment. Il y a souvent des grèves dans le bâtiment.

Fam., Quand le bâtiment va, tout va.

Fam., Être du bâtiment. Être d'une profession, être attaché à une entreprise dont on a par conséquent une connaissance spéciale.

Il sert aussi par analogie à désigner généralement les vaisseaux, les navires, etc. Un bâtiment marchand. Un bâtiment de l'État. Un bâtiment de guerre. Bâtiment à vapeur. Construire, équiper, fréter, armer un bâtiment.

bâtiment


BâTIMENT, s. m. [Bâtiman, 1re lon.] 1°. Édifice. Bâtiment superbe, magnifique. Bâtiment antique, vieux bâtiment. = 2°. Vaisseau, Navire. Il commande un petit Bâtiment. — Bâtiment, est un mot plus générique que celui de Vaisseau et de Navire. Il se dit des plus petites barques et des moindres bateaux. Voy. BATEAU.

Synonymes et Contraires

bâtiment

nom masculin bâtiment
1.  Construction destinée à abriter.
2.  Engin de navigation.
Traductions

bâtiment

Gebäude, Bau, Bauwerk, Bauwesenbuilding, ship, construction, edifice, vesselgebouw, bouwwerk, perceel, bouw(vak), groot zeeschip, bouw, bouwsel, constructieבניין (ז), מבנה (ז), בִּנְיָןgebouedificibudovabygningkonstruaĵoedificio, construcciónépületbangunanbyggingedificio, edilizia, fabbricatoaedificatio, aedificiumbygningbudynek, budowlaedifício, construção, prédioclădireзданиеbyggnadbina, yapıκτίριο, κτήριοبِنَاءrakennuszgrada建物건물ตึก อาคารtòa nhà建筑物сграда (bɑtimɑ̃)
nom masculin
1. grande construction le bâtiment principal d'une école
2. tout ce qui concerne la construction d'habitations travailler dans le bâtiment être peintre en bâtiment

bâtiment

[bɑtimɑ̃] nm
(= construction) → building
(= industrie) le bâtiment → the building trade
quand le bâtiment va, tout va → when the building trade is thriving, everything is thriving
(NAVIGATION)ship, vessel