béatifié, ée

BÉATIFIÉ, ÉE

(bé-a-ti-fi-é, ée) part. passé.
Leur ennemi ne pouvait être béatifié que leur cause ne fût condamnée [BALZ., 6e disc. sur la cour]