bélière

BÉLIÈRE

(bé-liê-r') s. f.
Anneau auquel est suspendu le battant d'une cloche.
Anneau qui porte un pendant d'oreille.
Bracelet ou chape de fourreau de sabre.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    À la charge du dit chapitre de fournir en l'acquit de l'evesque les chordes, bellieres, batailz [DU CANGE, belleria.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. belleria, beleria ; du flamand bel, cloche (voy. BÉLIER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BÉLIÈRE.
    Ajoutez :
  • Aujourd'hui on nomme bélières les courroies qui réunissent le sabre au ceinturon. La grande et la petite bélière.
  • Anneau qui sert à attacher une montre à une chaîne.
    On a trouvé sur lui deux montres en or et une en argent, toutes trois dépourvues de l'anneau dit bélière, destiné à rattacher la montre à une chaîne ou à un cordon [, Gaz. des Trib. 15 juin 1870]