bénéficiement

BÉNÉFICIEMENT

(bé-né-fi-si-man) s. m.
Terme d'assurances maritimes. La valeur, le profit, le bénéfice que la compagnie assureur peut retirer des marchandises avariées par le sinistre prévu. Un chargement de bateau est assuré pour 40 000 fr ; par suite d'accident, il y a une perte ou détérioration de 20 000 francs que la compagnie paye ; mais elle parvient à obtenir par ses soins une valeur de 12 000 francs sur les marchandises avariées ; ces 12 000 francs sont le bénéficiement.
Il se dit aussi de l'opération qui est faite pour donner une valeur quelconque à une marchandise qui, après un sinistre, resterait sans valeur, ou pour augmenter la valeur que cette marchandise avariée peut encore avoir. Un chargement de grains est submerge ; quand on le retire de l'eau, il vaut bien encore quelque chose, mais il a certainement perdu plus de 75 p. 100 de la valeur en état sain ; si ces mêmes grains, au lieu d'être revendus à vil prix, sont étendus dans les greniers et séchés, ils prendront une plus-value très sensible ; les dépenses qui auront été faites pour donner cette plus-value sont des frais de bénéficiement.