bêlant, ante

BÊLANT, ANTE

(bê-lan, lan-t') adj.
Qui bêle.
Les bœufs mugissants et les brebis bêlantes venaient en foule, quittant les gras pâturages, et ne pouvant trouver assez d'étables pour être mis à couvert [FÉN., Tél. I]
Je vous ai vu, le soir, pour nos brebis bêlantes Soulever de nos puits les pierres trop pesantes [DUCIS, Abufar, I, 2]
Quand au mouton bêlant la sombre boucherie Ouvre ses cavernes de mort [A. CHEN., Iambe 2]

PROVERBE

    Bœuf saignant, mouton bêlant, c'est-à-dire il faut que le bœuf et le mouton rôtis ne soient guère cuits.