bêlement

bêlement

n.m.
1. Cri des moutons et des chèvres.
2. Péjor. Voix chevrotante ; plainte ou cri geignard : Les bêlements d'un chanteur chevrotement, trémolo

bêlement

(bɛlmɑ̃)
nom masculin
1. cri du mouton entendre les bêlements des moutons dans le pré
2.
plainte désagréable Arrêtez ces bêlements !

BÊLEMENT

(bê-le-man) s. m.
Cri naturel des bêtes ovines.

ÉTYMOLOGIE

  • Bêler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BÊLEMENT. Ajoutez : - HIST. XIIe s.
    Si comenzat [un possédé] estre traveilhiez de mult grans criemenz [cris] et balissemenz [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 154]

bêlement

BÊLEMENT. n. m. Cri particulier aux animaux de la race ovine. La brebis et son agneau se reconnaissent l'un l'autre à leur bêlement.

bêlement


BêLEMENT, s. m. BÉLER, v. n. [Bêle-man, belé: 1re lon. ê ouv. au 1er, 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Ces mots expriment le cri des moutons et des brebis. "Le bêlement des brebis; les agneaux bêlent. — Le proverbe dit: "Brebis qui bêle, perd sa goulée. À~ table il ne faut pas trop s'amuser à causer.

Traductions

bêlement

baa

bêlement

belato