bêtise

bêtise

n.f.
1. Manque d'intelligence, de subtilité : Sa bêtise risque de tout compromettre imbécillité, stupidité ; finesse, intelligence idiotie ; pertinence, subtilité
2. Parole, action dénuée d'intelligence, de réflexion : J'ai fait une bêtise ânerie, bévue sottise
3. Action imprudente ou condamnable : Elle a commis une grosse bêtise qui a failli la mener en prison un acte répréhensible
4. Chose sans importance : Se disputer pour une bêtise broutille, vétille
Bêtise de Cambrai,
bonbon à la menthe, spécialité de Cambrai.

BÊTISE

(bé-ti-z' ; dans quelques provinces on prononce bê-ti-z' ; mais l'usage est pour bé-ti-z') s. f.
Défaut d'intelligence et de jugement.
Il y a tant de disproportion entre le mérite et la bêtise [PASC., P. Jés. 34]
Il y a en moi, pauvre et simple homme de village, plus de bêtise que de méchanceté [P. L. COUR., I, 144]
.... Que veux-tu ? c'est peut-être bêtise De croire ce qu'on voit ; mais j'ai cette sottise [HAUTEROCHE, Nobles de province, IV, 4]
Action ou propos de bête.
Un des conjurés eut la bêtise de se confesser à un des prêtres de la fronde [VOLT., Louis XIV, 4]
Propos léger et inconvenant.
Il échappa à Brissac quelque bêtise sur Mme de Mailly, la dame d'atour [SAINT-SIMON, 153, 231]
Familièrement et populairement. Quelle bêtise ! c'est-à-dire, vous faites ou vous dites une bêtise, une chose déraisonnable ou qui ne peut servir à rien.

SYNONYME

  • BÊTISE, SOTTISE. La bête est dans bêtise, tandis qu'elle n'est pas dans sottise ; c'est ce qui distingue ces deux mots. La bête est bornée, a peu d'idées ; la bêtise est dans tout ce qui provient de l'ignorance, d'un esprit sans portée, d'une intelligence sans lumière, et même parfois d'une intelligence distraite ou mal informée de certaines choses. La Fontaine, en raison de ses simplicités, était parfois une bête ; mais il n'était jamais un sot. En effet la sottise est caractérisée par l'absence de jugement, absence qui ne permet pas au sot de se méfier jamais de ses idées. Il peut y avoir des bêtes parmi les gens d'esprit, mais il n'y a pas de sots. Il peut y avoir des sots parmi les savants ; la science ne préserve pas de la sottise. La bêtise fait quelquefois rire ; mais, en tout cas, elle impatiente moins que la sottise.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et à ce doivent bien avoir regart les seigneurs et les nobles de ce royaume de souffrir telle besterie et ordure [MONSTREL., liv. I, ch. 181]
  • XVIe s.
    Je ne sçay quoy premier en lui je doibve admirer, ou son oultre cuydance, ou sa besterye [RAB., Garg. I, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Bête. Bêtise est récent ; autrefois on disait besterie.

bêtise

BÊTISE. n. f. Défaut d'intelligence, de jugement, de bon sens, ou des notions les plus communes. Il est d'une bêtise extrême. C'est sa bêtise qui l'a perdu.

Il se dit aussi des Actions et des propos bêtes. Il a dit, il a fait une bêtise, une grande bêtise, une grosse bêtise, une lourde bêtise. Il passe sa journée à dire et à faire des bêtises. Dans les deux acceptions, il est familier.

bêtise


BêTISE, s. f. [1re ê ouv. et long; 2e lon. aussi.] Ignorance crasse, stupidité, sottise. — Il se dit plutôt de l'effet de la stupidité. — On dit bien: cet homme, cette femme est d'une grande bêtise.
   Elle est bien, mais ma foi d'une horrible bêtise.        Méch.
Mais on dit plus souvent: il a fait, il a dit une grande bêtise; il ne dit que des bétises.

Synonymes et Contraires

bêtise

nom féminin bêtise
1.  Manque d'intelligence.
idiotie, imbécillité, ineptie, inintelligence, lourdeur, niaiserie, nullité, sottise, stupidité -familier: crétinerie, crétinisme, débilité, jobarderie -littéraire: ganacherie, nigauderie.
2.  Action, propos irréfléchis.
absurdité, ânerie, bavure, bévue, calembredaine, erreur, folie, impair, insanité, maladresse, sottise -familier: blague, boulette, bourde, gaffe -populaire: connerie, couillonnade -vieux: balourdise.
3.  Chose futile.
Traductions

bêtise

rot, silliness, nonsense, foolery, stupidityאווילות (נ), אטימות מוחין (נ), איוולת (נ), בהמות (נ), בוקי סריקי, הדיוטות (נ), זיבול ראש (ז), טיפשות (נ), כסילות (נ), מעשה חלם (ז), סכלות (נ), פדיחה (נ), שטות (נ), שלומיאליות (נ), אִוֶּלֶת, טִפְּשׁוּת, שְׁטוּתdomheid, dwaasheid, kleinigheid, stommiteit, stomheid, dufheidDummheit, Fez, Nebbich, Stuss, Tinnef, Topfenstultaĵo, stultecotontería, chorrada, pendejadastupidaggine, ebetismo, ebetudine, guaio, ocaggine, pasticcio, sciochezza, somaraggine, somaratadumhetχαζομάραмура (betiz)
nom féminin
1. fait d'être stupide Il est d'une grande bêtise.
2. action ou parole stupide faire une bêtise dire des bêtises

bêtise

[betiz] nf
[comportement, remarque] → stupidity
(= action) → stupid thing (= remarque) → stupid remark, stupid thing
faire une bêtise → to do something stupid
dire une bêtise → to say something stupid
Je crois que j'ai fait une bêtise → I think I've done something stupid.
dire des bêtises → to talk nonsense
Tu dis des bêtises! → You're talking nonsense!
(= bonbon) → type of mint sweet (USA) ou candy (Grande-Bretagne)