bûcher

(Mot repris de bûchassiez)

1. bûcher

n.m. [ de bûche ]
1. Lieu où l'on empile le bois à brûler.
2. Anc. Amas de bois sur lequel on brûlait les personnes condamnées au supplice du feu ; ce supplice : Un hérétique condamné au bûcher.

2. bûcher

v.t. et v.i. [ de bûcher, frapper, dégrossir une bûche ]
1. Fam. Travailler sans relâche ; étudier avec ardeur : Bûcher les maths apprendre
2. Au Québec, abattre des arbres.

bûcher

(byʃe)
nom masculin
tas de bois à brûler Autrefois, les condamnés étaient brûlés sur un bûcher.

bûcher

(byʃe)
verbe transitif
travailler beaucoup Il bûche ses mathématiques avant l'examen.

BÛCHER1

(bu-ché ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : des bu-ché-z allumés) s. m.
Lieu où l'on serre le bois à brûler.
Amas de bois sur lequel les anciens mettaient les morts pour les brûler.
Cet époux si cher A-t-il reçu de toi les honneurs du bûcher ? [CORN., Pomp. V, 1]
Romains, priverez-vous des honneurs du bûcher Ce père, cet ami qui vous était si cher ? [VOLT., M. de Cés. III, 8]
Déjà Troie en alarmes Redoute mon bûcher et frémit de vos larmes [RAC., Iphig. V, 2]
Sur un autel sanglant l'affreux bûcher s'allume, La foudre dévorante aussitôt le consume [J. B. ROUSS., Cantate, Circé.]
Il fait de tous ces arbres un bûcher sur le sommet de la montagne [FÉN., Tél. X]
Amas de bois sur lequel on brûlait les personnes condamnées au feu, les livres réprouvés.
Un tribunal impuissant Au bûcher livra l'Émile [BÉRANG., Muse en fuite.]
Fig.
Elle avait dressé de ses propres mains le bûcher où elle devait consommer son sacrifice [FLÉCH., Mar. Th.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une petite garse qui couchoit au buscher, s'en aperçut [DESPER., Contes, XXX]

ÉTYMOLOGIE

  • Bûche.

BÛCHER2

(bu-ché) v. a.
Terme de charpentier de marine. Dégrossir une pièce de bois. Détruire une pièce qu'on veut remplacer par une meilleure. Terme de maçon. Bûcher une pierre, en enlever la partie qui fait saillie.
Terme de fauconnerie. Mettre l'oiseau sur un bloc ou sur une perche.
Populairement, battre, frapper. Il l'a bûché vigoureusement ; et, v. réfl. Ces deux hommes se sont bûchés.
V. n. Populairement, travailler beaucoup, péniblement. On dit aussi, en parlant de quelqu'un qui frappe à tour de bras : bûcher comme un sourd.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pour ce s'en vont fuiant ; l'un brait et l'autre crie ; Et Bauduins li bers buche encore une fie [, Baud. de Seb. II, 67]
  • XVe s.
    Vinrent messagers invisibles qui commencent à buscher et à tempester [FROISS., II, IV, 22]
    Le suppliant estoit à un bois où il buschoit et abatoit du bois [DU CANGE, boscairare.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bûche. L'italien buscare, l'espagnol buscar répondent à bûcher pour la forme, non pour le sens qui est chercher, fouiller ; ils remontent aussi à bosco, bois, et signifient proprement fouiller un bois. Voyez, à l'historique de brusquer, une signification toute semblable.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. BÛCHER.
    Ajoutez :
    Il arrive grand nombre de Lyonnais démocrates que.... l'espoir de bûcher bientôt le Directoire et la clique des d'Anglas attire à Paris [BABŒUF, Pièces, II, 107]

bûcher

BÛCHER. n. m. Lieu où l'on serre le bois à brûler. Aller chercher du bois au bûcher.

Il se dit aussi d'un Amas de bois sur lequel on mettait anciennement les cadavres pour les brûler. Dresser un bûcher.

Il se disait également de l'Amas de bois sur lequel on plaçait ceux qui avaient été condamnés au supplice du feu. Il fut brûlé vif et l'on jeta au vent les cendres du bûcher.

bûcher

BÛCHER. v. tr. Dégrossir à coups de hache.

Par analogie, il signifie, en termes de Maçonnerie, Enlever d'un bloc de pierre ce qui fait saillie.

Il signifie aussi Détruire une pièce qu'on veut remplacer par une meilleure.

Il signifie, figurément et familièrement, Travailler avec acharnement à une chose du domaine intellectuel. Bûcher son devoir de calcul. Absolument, Il bûche toute la journée.

Synonymes et Contraires

bûcher

Traductions

bûcher

büffeln

bûcher

woodshed, cram, swot

bûcher

biflovat

bûcher

terpe

bûcher

empollar

bûcher

päntätä

bûcher

štrebati

bûcher

ガリ勉する

bûcher

맹렬히 공부하다

bûcher

pugge

bûcher

wkuć

bûcher

plugga

bûcher

เรียนอย่างหนัก

bûcher

ineklemek

bûcher

học miệt mài

bûcher

[byʃe]
nm
(funéraire)pyre
(= supplice) le bûcher → the stake
être brûlé au bûcher → to be burnt at the stake
(où l'on range les bûches)woodshed
vi (= étudier) → to swot (Grande-Bretagne) >, to grind (USA) >
vt → to swot up (Grande-Bretagne) >, to cram
bûcher funéraire nmfuneral pyre