babiller

(Mot repris de babillées)

babiller

v.i.
1. Parler beaucoup et à propos de rien bavarder, caqueter
2. Pousser son cri, en parlant du merle.

babiller


Participe passé: babillé
Gérondif: babillant

Indicatif présent
je babille
tu babilles
il/elle babille
nous babillons
vous babillez
ils/elles babillent
Passé simple
je babillai
tu babillas
il/elle babilla
nous babillâmes
vous babillâtes
ils/elles babillèrent
Imparfait
je babillais
tu babillais
il/elle babillait
nous babillions
vous babilliez
ils/elles babillaient
Futur
je babillerai
tu babilleras
il/elle babillera
nous babillerons
vous babillerez
ils/elles babilleront
Conditionnel présent
je babillerais
tu babillerais
il/elle babillerait
nous babillerions
vous babilleriez
ils/elles babilleraient
Subjonctif imparfait
je babillasse
tu babillasses
il/elle babillât
nous babillassions
vous babillassiez
ils/elles babillassent
Subjonctif présent
je babille
tu babilles
il/elle babille
nous babillions
vous babilliez
ils/elles babillent
Impératif
babille (tu)
babillons (nous)
babillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais babillé
tu avais babillé
il/elle avait babillé
nous avions babillé
vous aviez babillé
ils/elles avaient babillé
Futur antérieur
j'aurai babillé
tu auras babillé
il/elle aura babillé
nous aurons babillé
vous aurez babillé
ils/elles auront babillé
Passé composé
j'ai babillé
tu as babillé
il/elle a babillé
nous avons babillé
vous avez babillé
ils/elles ont babillé
Conditionnel passé
j'aurais babillé
tu aurais babillé
il/elle aurait babillé
nous aurions babillé
vous auriez babillé
ils/elles auraient babillé
Passé antérieur
j'eus babillé
tu eus babillé
il/elle eut babillé
nous eûmes babillé
vous eûtes babillé
ils/elles eurent babillé
Subjonctif passé
j'aie babillé
tu aies babillé
il/elle ait babillé
nous ayons babillé
vous ayez babillé
ils/elles aient babillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse babillé
tu eusses babillé
il/elle eût babillé
nous eussions babillé
vous eussiez babillé
ils/elles eussent babillé

BABILLER

(ba-bi-llé, ll mouillées, et non ba-biyer) v. n.
Parler beaucoup, facilement, et surtout pour le seul plaisir de parler.
C'est véritablement la tour de Babylone ; Car chacun y babille, et tout du long de l'aune [MOL., Tart. I, 1]
Dire du mal. Je sais que l'on babille sur moi.
Se dit d'un limier qui donne trop de voix.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Sçais-tu qu'il est, ne me babilles Meshuy de ton bee : et me pay [, Patelin]
  • XVIe s.
    Tous ceux qui babillent que nous sommes justifiez par soy.... [CALV., Inst. 603]
    Parce qu'il n'est pas usité, Ne commun qu'une femme ou fille Sçaiche tant, ne qu'elle babille Latin, ne gros, ne elegant [MAROT, IV, 163]

ÉTYMOLOGIE

  • Babil.

babiller

BABILLER. v. intr. Parler beaucoup à propos de rien. Cet enfant ne fait que babiller. Cette femme passe son temps à babiller.

babiller

Babiller, caqueter, Blaterare. Deblaterare, Fabulari, Garrire.

babiller


BABILLER, v. n. [Babi-glié, mouillez les ll, tout bref.] Avoir du babil, caqueter. Acad. Parler sans cesse, ne dire que des bagatelles et des impertinences. Trév. Le dernier terme est trop fort. — Il est du style familier. "Cet homme ne fait que babiller; il parle continuellement, et ne dit rien de solide. — Suivant le Rich. Port. on le dit du cri des corneilles; suivant Trév. d'un limier qui donne de la voix.

Synonymes et Contraires

babiller

verbe babiller
Parler de choses futiles.
Traductions

babiller

plaudern, schwatzen, plautschen, schwätzenchat, chatter, prattle, babble, gossipbabbelen, keuvelen, pratenצייץ (פיעל), צִיֵּץgarlar, xerrarsludre, snakkebabilicharlarlörpötelläcseveg, fecsegblaðra, masachiacchierareskravlegawędzićgrulhar, palrar, parolar, tagarelarболтатьprata, snackaβαβίζω (babije)
verbe intransitif
pour un bébé, émettre des sons un bébé qui babille

babiller

[babije] vi [bébé] → to babble