bacchanale

bacchanale

[ bakanal] n.f. [ lat. Bacchanalia, fêtes de Bacchus ]
Vieilli ou litt. Fête tournant à la débauche, à l'orgie.

BACCHANALE

(ba-ka-na-l') s. f.
Danse bruyante et tumultueuse. Familièrement, débauche faite avec bruit.
Au plur. Fêtes que les anciens célébraient en l'honneur de Bacchus. Au sing. Représentation d'une danse de bacchantes et de satyres. La bacchanale du Poussin.

SYNONYME

  • BACCHANALE, BACCHANAL. Un bacchanal, c'est un grand bruit, un grand tapage. Une bacchanale ajoute au bruit le sens de fête désordonnée ou de débauche.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quant aux remunerations bacchanales [bacchiques], les uns et les autres y participent, et il est difficile d'avoir continué ce train ici quelque temps, qu'on ne sente desjà les avant-coureurs des maladies [LANOUE, 522]

ÉTYMOLOGIE

  • Bacchanalis, de bacchari, se livrer aux orgies (voy. BACCHUS).

bacchanale

BACCHANALE. n. f. Il désigne au pluriel les Fêtes religieuses que les anciens célébraient en l'honneur de Bacchus.

Il se dit par analogie, au singulier, de la Représentation d'une danse de bacchantes et de satyres. La bacchanale de Poussin.

Il se dit également d'une Danse bruyante et tumultueuse, dans un ballet, dans un grand opéra. Le second acte de ce ballet, de cet opéra, est terminé par une bacchanale.

Il se dit, par extension et familièrement, d'une Débauche faite avec grand bruit.

bacchanale


BACCHANALE, s. f. [l'h ne se prononce point: Bakanale, tout bref.] Au propre, la représentation d'une danse de Bacchantes et de Satyres. "La Bacchanale du Poussin. — Au figuré, débauche faite avec grand bruit. Faire bacchanale, sans article. "Ils ont fait une bacchanale qui a duré toute la nuit. — Le Cousin Jacques dit Bacchanal, s. m. "Quel est donc ce bacchanal que j'entends à ma porte?
   BACCHANALES, s. f. pl. La Fête que les Payens célébraient en l'honeur de Bacchus.

Synonymes et Contraires

bacchanale

nom féminin bacchanale
Littéraire. Débauche bruyante.