badaudage

BADAUDAGE

(ba-dô-da-j') s. m.
Action de badauder.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il estoit bourgeois de Paris, Et de fait par un long usage Il retenoit du badaudage [, Sat. Mén. p. 217]

ÉTYMOLOGIE

  • Badauder.

badaudage

Badaudage. sub. m. Entretien, & actions de badaud. Tout ce que font, tout ce que disent ces gens-là n'est que badaudage. que pur badaudage. c'est un badaudage perpetuel.

badaudage


BADAUDAGE, s. m. ou BADAUDERIE, s. f. Trév. Rich. Port. l'Acad. ne mettent que le second: ils sont tous deux fort bas. [Badodaje, doderi-e, 4e lon. au 2d.] Action, discours de badaud. Le badaudage est le défaut du peuple dans les grandes Villes: "Cet homme est d'une grande badauderie. "Ce que vous dites-là est une franche badauderie.