bagage

bagage

n.m. [ de l'angl. bag, paquet ]
1. (Surtout au pl.) Ensemble des valises, sacs contenant les affaires que l'on emporte en voyage : Préparer ses bagages
les remplir : Un bagage à main
gardé avec soi pendant le transport
2. Ensemble des connaissances acquises dans un domaine : Elle a un bon bagage scientifique.
Partir avec armes et bagages,
Fam. partir en emportant tout.
Plier bagage,
partir : La pluie menace, plions bagage.

BAGAGE

(ba-ga-j') s. m.
Objets empaquetés, nécessaires à ceux qui sont en voyage ou à la guerre. Voyageur sans bagage. Le général marchant sans bagages. Le soldat après la perte de tous ses bagages.
Le soldat en désordre imprudemment s'engage Tant à brûler le camp qu'à piller le bagage [MAIRET, Sophon. II, 4]
Son bagage est bientôt fait ; il emporte ses bras et s'en va [J. J. ROUSS., Ém. III]
Fig. Le bagage de cet auteur n'est pas lourd, il a peu écrit. Familièrement. Plier, trousser bagage, décamper, s'en aller.
Elle trousse bagage, et faisant la gentille [RÉGNIER, Sat. XII]
Après la figure que nous avons faite, plier bagage comme des croquants [HAMILT., Gramm. 2]
Il faut plier bagage [MOL., Mis. IV, 4]
Plier bagage signifie aussi mourir.
En termes de guerre, armes et bagage, les armes et les équipages de la troupe. La garnison capitula et obtint de sortir avec armes et bagage.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il fit plier bagage à ses troupes [, Mém. sur du G. ch. 5]
    La capitulation s'estoit faitte avec vie et bague sauve, et mal gardée, pource que les soldats eschapperent, et pillerent le bagage maugré les chefs [D'AUB., Hist. I, 335]
    La capitulation se fist aussi tost à bagues sauves, enseigne desploiée, et la meche allumée, sept jours de terme pour ploier bagage [ID., ib. II, 59]
    Nos troupes sont à cette heure toutes troublées et difformées par la confusion du bagage et des valets qui ne peuvent esloigner leurs maistres à cause de leurs armes [MONT., II, 93]

ÉTYMOLOGIE

  • Bagues, s. f. plur. paquets ; bourguig. bagaige ; mâconnais, bogage ; provenç. bagatge ; espagn. bagage ; portug. bagagem.

bagage

BAGAGE. n. m. Ce qu'on emporte avec soi en voyage ou en expédition. Le bagage d'un voyageur. Les voleurs lui prirent tout son bagage. Emporter peu, beaucoup de bagages. Mettre ses bagages à la consigne. Bulletin de bagages. Fourgon de bagages. Les bagages de l'armée, du régiment. Partir avec armes et bagages. L'ennemi abandonna ses bagages. Mettre aux bagages, Faire enregistrer une malle, un colis, pour être transportés dans le wagon réservé aux bagages.

Quand il s'agit d'une troupe en marche, on appelle Gros bagage Celui qui ne saurait être transporté que par voiture, et Menu bagage Celui qui peut être porté par des bêtes de somme.

Il se dit, familièrement, d'un Mobilier de pauvres gens. Ils emportèrent tout leur bagage sur une petite voiture.

Fig. et fam., Plier bagage, trousser bagage, Déloger furtivement, s'enfuir. Plier bagage signifie aussi Mourir. Il y aura bientôt un an que le pauvre homme a plié bagage.

Fig., Cet auteur n'a qu'un bien petit bagage, qu'un mince bagage, Il a peu écrit, il n'a publié qu'un très petit nombre d'ouvrages.

bagage

Bagage, m. pen. C'est le menu equipage que les gens de guerre font porter apres eux, ou sur charretes, ou sur sommiers, ou sur le dos des goujards, et par consequent se prend aussi pour les chartiers, muletiers, et goujards, portans et menans ce bagage, Impedimenta, ac Sarcinae, Liu. lib. 23. comme le bagage suyvoit de pres l'armée. Impedimenta proxime insistebant exercitui, Et le bagage a esté defait Muliones, Aurigae ac calones pessum ierunt. Il vient de ce mot Bagues en pluriel, qui signifie hardes. Selon ce on dit en capitulation de guerre, ils s'en sont allez bagues sauves. Vt impedimenta asportarent pactum est. Ne de sarcinis atque impedimentis quicquam militibus detraheretur pactum est, Supellectili impedimentisque incolumibus expresserunt. Liu. lib. 23.

Gensdarmes prests sans bagage, Expediti equites.

Secours de guerre qui ne meine point grand bagage, Expedita subsidia.

Bestes servans à porter le bagage, Iumenta sarcinaria.

Amasser son bagage, Sarcinas aut vasa colligere.

Trousser son bagage, Colligere vasa. Budaeus ex Cicerone.

bagage


BAGAGE, s. m. Équipage de ceux qui sont en voyage ou à la guerre. Acad. Hardes, meubles, ustensiles, équipage de guerre ou de voyage. Trév. Le Rich. Port. le borne, mal à propos, à la guerre. Il se dit aussi des voyages des particuliers.
   On dit figurément, dans le style familier, plier bagage, trousser bagage, (le premier est le meilleur) s'enfuir, décamper, déménager. "Comptez qu'il aura plié bagage, et qu'il est peut être en chemin à l'heure que je vous parle. Marin. On le dit, par extension de métaphôre, de la mort: "Cet homme a plié bagage; il est parti pour l' aûtre monde.

Synonymes et Contraires

bagage

nom masculin bagage

bagage

nom masculin bagage
Nécessaire de voyage.
Traductions

bagage

Gepäck, Bagage, Verpackungbaggage, luggage, bag, kitbagageמזווד (ז), מטען (ז), כְּבֻדָּה, מִזְוָדbagasieбагажzavazadlo, zavazadlabagageαποσκευές, βαλίτσες, αποσκευήpakaĵoequipaje, equipajes, bagajepoggyászbagasibagaglio, corredobagasjebagagem, embrulhobagajбагаж, багашbagage, resgodsbagajأَمْتِعَةmatkatavaratprtljaga手荷物수하물bagażกระเป๋าเดินทางhành lý行李行李 (bagaʒ)
nom masculin
1. valise, sac de voyage faire ses bagages
2. figuré ensemble de connaissances avoir un solide bagage culturel

bagage

[bagaʒ]
nm
(littéraire, culturel)knowledge
bagage littéraire → literary knowledge, stock of literary knowledge
(= équipement) n'avoir pour tout bagage que ...
Il n'avait pour tout bagage que son portefeuille → All he had with him was his wallet.
Elle n'avait pour tout bagage qu'un simple livre écorné → All she had with her was a single dog-eared book. bagages
nmplluggage sg, baggage sg
faire ses bagages → to pack, to pack one's bags
bagage à main nmpiece of hand luggage
bagages à main → hand luggage